espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Le débat public sur la stratégie nationale sur l’énergie est ouvert !

Du 19 mars au 30 juin, la commission nationale de débat public organise une grande concertation sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) : la stratégie nationale de la France pour réussir sa transition énergétique de 2018 à 2023 et de 2023 à 2028.

Les enjeux de cette grande concertation sont importants : objectifs et scenarii de réduction des consommations, fermeture des réacteurs nucléaires, développement des énergies renouvelables… Les ONG déplorent d’ores et déjà que ce débat ne soit tronqué avec des choix actés d’avance par le Gouvernement. Elles contestent également l’absence d’éléments officiels sur lesquels débattre.


En parallèle, la participation des citoyen.ne.s à ce débat public demeure un élément très important, et constitue pour Enercoop et sa dynamique une occasion de valoriser l’enjeu d’une appropriation citoyenne des choix énergétiques aux niveaux local comme national.


La participation au débat public peut prendre des formes variées : débats locaux, questionnaires en ligne, contributions en ligne, rédaction d’un cahier d’acteurs… Tout au long du débat, au fur et à mesure de nos lettres d'information, Enercoop proposera différentes actions pour enrichir le débat et porter un message clair. L ’accélération de la transition énergétique est un objectif sur lequel les pouvoirs publics ne peuvent tergiverser ; et au-delà, la programmation pluriannuelle doit permettre de renforcer la participation citoyenne à la transition énergétique, donner une ambition pour l’énergie citoyenne : avoir un objectif de 15 % de la production d’énergie renouvelable portée par les citoyens et les collectivités à l’horizon 2030. Le Conseil économique, social et environnemental a porté récemment une même proposition dans son avis sur la transition énergétique.


Prenez part au débat public et portez la voix de l’énergie citoyenne :

  • ACTION 1 : contribuez au débat en ligne sur le site internet. Différents niveaux d’engagements sont envisageables dans les contributions :
  1. Posez une question au Ministère de la Transition énergétique et à la Commission nationale du débat public ou réagissez à sa réponse
  2. Intervenez sur le forum de discussion en partageant ou commentant des avis
  3. Rédigez une contribution écrite sur l’un des enjeux identifiés par la PPE

Les priorités d’Enercoop sur la PPE (en résumé)

Alors que les États sont loin de s’être tous inscrits dans des programmations ambitieuses, localement, citoyens, collectivités et communautés sont déjà engagés pour un futur 100 % renouvelable. Il faut donner les moyens aux acteurs non-étatiques de réussir cette transition et de lutter durablement contre les changements climatiques. La transition énergétique dans tous ses aspects – sobriété, efficacité énergétique et énergies renouvelables – représente une opportunité unique pour contribuer au développement économique et social des territoires français. ="key-date_title>

Les énergies renouvelables sont un levier pour développer un modèle décentralisé, offrant un rééquilibrage entre les territoires et des réponses concrètes aux attentes des citoyens en matière d’emploi, de santé et d’accès à l’énergie. Aujourd’hui, les citoyens, comme les collectivités, sont, de différentes manières, acteurs de la transition énergétique, en impulsant ou en participant à des projets collectifs locaux d’énergies renouvelables, en consommant de l’énergie verte et en économisant l’énergie. ="key-date_title>

Pour accélérer la transition énergétique, il est maintenant nécessaire de passer à la vitesse supérieure :
  1. Engager et massifier la rénovation énergétique des bâtiments et accélérer l’effort sur les économies d’énergie
  2. Faire le choix clair des énergies renouvelables qui sont de plus en plus compétitives et créatrices d'emplois en se donnant les moyens d'aller vers 45 % d'énergies renouvelables en 2030.
  3. Inscrire la participation de tous, collectivités, citoyens et acteurs locaux, comme l’un des axes principaux des politiques publiques climat-énergie, locales comme nationales en visant 15 % des énergies renouvelables portées directement par les citoyens et les collectivités à l’horizon 2030.
  4. Fermer les dernières centrales à charbon encore en activité en France en accompagnant les transitions professionnelles des salarié.e.s et la mutation économique des territoires.
  5. Déterminer une trajectoire claire de réduction de la puissance nucléaire installée dans la PPE avec des fermetures supplémentaires à Fessenheim d’ici à 2023 et d'autres fermetures d'ici à 2028 permettant d'atteindre l’objectif fixé par la loi : 50 % de nucléaire dans le mix électrique français à horizon 2025.


    • ACTION 2 : Venez rencontrer les producteurs d’énergies renouvelables avec les Journées portes ouvertes des EnR les 25 et 26 mai prochain L’ambition de cette action, organisée par le SER et soutenue par nos partenaires Energie Partagée, CLER – Réseau pour la transition et France Energie Eolienne notamment est de sensibiliser et d’expliquer les atouts et le rôle important que joue chaque filière sur son territoire.



    Rappel actions du mois d’avril 2018

    Dès aujourd’hui, prenez part au débat public et portez la voix de l’énergie citoyenne :

    • ACTION 1 : portez la voix de l’énergie citoyenne dans les débats locaux et décentralisés en reprenant le cahier d’acteurs du collectif pour l’énergie citoyenne
    • ACTION 2 : répondez au questionnaire en ligne ou en version PDF en valorisant vos convictions et vos actions concrètes pour réduire vos consommations et soutenir l’énergie renouvelable et coopérative.


    Plus d’infos sur le débat public :