espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

#EnergieDesPro : Paul Schiegnitz, cordonnier écolo à Bordeaux

​Bordeaux a de la chance ! Rue Lagrange, depuis son atelier-boutique, Paul Schiegnitz, Maître Cordonnier Bottier, fabrique et répare des chaussures avec un talent reconnu et beaucoup de convictions. Pour dire non à l'énergie nucléaire, ce jeune allemand a changé de fournisseur d'électricité pour Enercoop il y a un an. Rencontre.

De l'artisanat local et engagé

Fils d'un couple de luthiers allemands, Paul a fait ses armes à Berlin et Aix-la-Chapelle. Il tombe amoureux d'une française qu'il suit jusqu'à Bordeaux, où il ouvre son atelier en 2013, après 2 ans en pépinière d'artisans dans le quartier Sainte-Croix.

Chez Paul, la cordonnerie se met au service du beau et du durable : créations sur-mesure, réparations en tout genre de chaussures, sacs et accessoires, produits d'entretien écologique & vegan mais aussi vente de chaussettes solides et colorées made in Germany ! Un engagement qui se traduit jusque dans le choix de son fournisseur d'électricité : "L'Allemagne a tiré des leçons de la catastrophe nucléaire de Fukushima et arrêté l'énergie nucléaire. L'avenir est selon moi dans les énergies renouvelables. J'en avais marre de financer une énergie en laquelle je ne crois pas. Artisan, je participe à la transition écologique. Depuis un an, mes factures d'électricité aussi, grâce à Enercoop !" affirme-t-il.

Réparer pour faire durer plutôt que jeter

Artisan avant tout, Paul Schiegnitz exerce un métier à contre-courant de la "fast-fashion" et de la société de consommation de masse. Réparer nos chaussures, c'est l'assurance de les porter plus longtemps, d'éviter de les jeter puis d'en racheter. Un service précieux, toujours rendu avec beaucoup d'attention. Car ce que Paul aime aussi dans son travail, c'est la proximité avec sa clientèle. Une valeur qu'il retrouve chez Enercoop : "Je suis très satisfait de rejoindre une coopérative de consommateurs et de producteurs d'électricité, pour relocaliser l'énergie et se réapproprier des savoirs et des techniques de production d'électricité."

Et en prime, Paul accepte la monnaie locale de la MIEL pour régler ses services de réparation. Une autre bonne raison de donner une seconde vie à vos souliers !

Si comme Paul, vous souhaitez passer à l'énergie renouvelable d'Enercoop pour votre local professionnel, cliquez ici !

Pour suivre Paul et son activité d'Artisan Cordonnier :

http://schiegnitz.com/

Son Facebook

Son instagram