espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

29 juillet 2019 : Jour du dépassement mondial

2 jours : c'est l'avance qu'a pris le jour du dépassement par rapport à l'année dernière. Concrètement, cela veut dire que, chaque année, nous consommons toutes les ressources que la terre peut produire en 1 an en moins de 8 mois, tout en émettant toujours plus de CO2 qu'elle ne peut absorber. Alors comment agir pour faire reculer cette date ?

D'après le Global Footprint Network, les humains auraient actuellement besoin de 1,7 Terre pour assouvir leur consommation annuelle. Depuis 1970, la Terre n'est plus capable de répondre à nos besoins.

Cette date est symbolique, mais en rappeler les détails permet de mieux comprendre, et de mieux faire face l'ampleur de la situation "A l'échelle de la planète, nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d'arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature peut nous offrir au cours d'une année", détaille l'ONG WWF dans un communiqué. "Quant à nos émissions de gaz à effet de serre, elles ont été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts peuvent absorber."

Selon plusieurs scientifiques, les prochains mois s'annoncent déterminants dans la diplomatie climatique afin de convaincre les Etats à s'engager réellement dans la lutte contre le changement climatique. En cas d'inaction, marquera-t-on bientôt le jour de l'effondrement ?

Source.

Face à ce constat, que faire ?

Nous vous en parlions en mai, à l'occasion de la première définition du jour du dépassement européen : il faut passer à l'action à tous les niveaux, individuel, industriel, gouvernemental. Pour inverser la tendance, il faut pouvoir mettre en place des changements au quotidien, dans nos actions de consommation, nos choix et nos réflexes. Les solutions sont déjà présentes, notamment dans le secteur de l’énergie.

Vous pouvez regarder des solutions au niveau global, ou choisir d'agir à votre niveau, en commençant par votre consommation d'énergie et son origine.

Dessin de Louison : suivez-là sur Twitter et sur Instagram.

La sobriété énergétique : l’une des clés pour reculer le jour du dépassement

Enercoop, en tant qu'acteur engagé dans la transition énergétique, défend un modèle sobre en consommation d'énergie. En s'inscrivant dans la démarche du scénario négaWatt, notre réseau de coopératives résonne d'après le triptyque sobriété, efficacité, et énergies renouvelables.

Une piqûre de rappel semble indispensable, aussi bien à l’échelle française qu’européenne : l'énergie la plus propre est celle que nous ne consommons pas. Et chaque geste compte pour en faire une réalité !

Chez Enercoop, en marge de contribuer au développement des énergies renouvelable, il nous semble essentiel de permettre à chacun de réduire à la fois sa consommation d'électricité au quotidien, et sa facture.

À travers notre offre d’économies d’énergie, il est possible de renouveler votre engagement en tant qu’acteur de la transition énergétique à votre échelle, et de prendre part à l’effort pour faire reculer la date du dépassement, en réduisant votre consommation et votre impact global.

Les jours du dépassement par pays

Trois actions immédiates

=> Consultez le " wiki des écogestes ", mis en place par Enercoop afin de comprendre l'utilisation de nos appareils électriques à la maison comme au bureau

=> Pour aller plus loin, vous pouvez vous inscrire à une formation Docteur Watt .

=> Comment agir sur l’énergie à plus grande échelle ? En parlant des énergies renouvelables autour de vous, et en proposant à vos proches de passer chez Enercoop.