espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

5 conseils en économie d’énergie – Spécial vague de chaleur – Restez au frais !

Les prochains jours seront (très) chauds, et si ce n’est pas officiellement la 1ere vague de chaleur de 2020, c’est la première qui va réellement vous faire suer (au propre comme au figuré). Voici nos conseils pour rester frais et ne pas exploser votre facture d’électricité pour le faire.

Nous aimerions vous faire part de conseils magiques, mais ceux que nous vous proposons aujourd’hui peuvent vous sembler évidents. Ils ont cependant un grand avantage : ils sont efficaces, à condition de les appliquer correctement. Et qui sait, ces quelques gestes simples vous permettant à vous, et surtout à votre logement, de rester (au) frais, vous paraitront magiques après tout !


1. Laissez le soleil et la chaleur dehors

En prenant soin de fermer vos fenêtres pendant la journée, ainsi que les volets, vous empêchez l’air extérieur, parfois plus chaud que celui de votre logement, d’entrer. Fermer vos volets ou vos rideaux vous permettra également de conserver cette fraîcheur à l’intérieur.
Si vous avez la chance d’avoir de la végétation, elle sera le meilleur allié pour vous fournir de l’ombre et de la fraîcheur (si bien sûr elle occulte vos fenêtres).
A noter qu’en cas de canicule (fortes températures de jour comme de nuit), il est préférable de laisser vos fenêtres fermées la nuit également pour conserver l’air frais chez vous.


2. Profitez de la nuit pour aérer

A partir de 22-23h et jusqu’au petit matin, vous pouvez ouvrir grand vos fenêtres pour profiter de la fraîcheur nocturne. Créez si possible des courants d’air pour bien renouveler votre air intérieur et faire baisser la température de votre logement de quelques degrés. Si vous avez un étage, n’oubliez pas que la chaleur monte : pensez donc bien a créer un courant d’air entre vos étages.
N’oubliez pas d’éteindre vos lumières pour éviter d’attirer les moustiques et autre bestioles volantes.


3. L’humidité à petite dose : un atout pour se rafraîchir

S’humidifier soi : L’idée n’est pas de prendre des douches toutes les 5 min, mais n’hésitez pas à humidifier votre nuque, vos bras et votre visage pour vous rafraîchir (en s’évaporant, l’eau crée une sensation de fraîcheur). Pas besoin d’acheter un brumisateur jetable, l’eau du robinet et un brumisateur rechargeable (ou directement vos mains) suffisent amplement. N’hésitez pas à faire tourner votre machine à laver (à froid) tôt le matin et faire sécher votre linge en intérieur, cela peut aider à rafraîchir un peu plus votre pièce. Enfin arroser vos plantes le soir permet d’aider à rafraîchir à nouveau votre pièce.


4. Faites tourner un minimum d’appareils électriques

Tout vos appareils électriques et électroniques dégagent de la chaleur en fonctionnant. Ainsi, évitez de lancer vos machines à laver en pleine journée et favorisez des cycles à froid, et préférez des repas froids ou tièdes si possible (évitez en particulier l’utilisation du four).


5. Rafraîchissez votre air avec des appareils

A noter que la meilleure énergie – et donc la moins chère – est celle qu’on ne consomme pas. Aussi dans la mesure du possible, tentez de vous rafraîchir sans avoir recours à des appareil électriques.

Ventilateur : Il ne produit pas d’air frais mais permet de brasser de l’air pour faciliter le rafraîchissement naturel de votre corps. Pour l’y aider, vous pouvez vous équiper d’un brumisateur rechargeable.
Attention à ne pas le laisser tourner trop longtemps pour ne pas le surchauffer, et à le laisser faire des va et viens dans la pièce pour ne pas attraper de rhume en l’orientant uniquement dans votre direction. Petit conseil supplémentaire : vous pouvez faire décongeler votre dîner en le plaçant devant votre ventilateur (un bol de glaçons fera aussi l’affaire) pour diffuser un peu d’air frais. A noter que les ventilateurs consomment vraiment beaucoup moins d’électricité que les climatiseurs.

Climatisation : très gourmande en énergie, elle n’aide pas à améliorer la qualité de l’air intérieur, elle est bruyante et a tendance à faire augmenter la facture rapidement. Elle peut même être qualifiée d’"anti-solution" car elle aggrave le problème du changement climatique. Elle est à réserver aux personnes fragiles et nous vous conseillons de mettre consciencieusement en place d’autres solutions avant d’y avoir recours.

Attention, même si le frigo semble une bonne piste pour de l’air frais, le laisser ouvert peut au contraire faire chauffer votre logement, puisque le frigo va devoir fonctionner beaucoup plus pour continuer à maintenir une température fraîche.


Ces conseils ont pour objectif d’être immédiatement appliqués. Vous pouvez retrouver toutes ces solutions, ainsi que des solutions de plus long terme, disponibles dans le guide de l’Ademe (ci-dessous). Une isolation bien réfléchie adoucira également vos étés.



Pour plus de conseils, vous pouvez consulter :
Le guide de l’Ademe
Le guide de Topten pour la climatisation

Et n’oubliez pas, si vous quittez votre logement plusieurs jours, suivez notre guide "Les économies d’énergie : hors-série spécial départs en vacances"