espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Décrypter l'énergie : Oiseaux, chauves-souris et éoliennes : quelle cohabitation ?

Les éoliennes sont régulièrement critiquées pour leur impact sur la faune volante, oiseaux et chauves-souris. Qu’en est-il exactement ? Alors que l’on assiste à une chute générale de la biodiversité en France(1), en Europe et dans le monde, peut-on estimer que les éoliennes contribuent à ce recul ? Les éoliennes peuvent-elles cohabiter avec l’avifaune (l’ensemble des espèces d’oiseaux) et la chiroptérofaune (l’ensemble des espèces de chauve-souris) ?

Comment mener une transition énergétique en phase avec une transition agricole et alimentaire ? C'est le pari du travail collectif mené par Enercoop, Terre de liens et Energie Partagée : donner des clés de réponse pour comprendre les liens entre ces deux indispensables transitions, et avant tout montrer que celles-ci peuvent se renforcer, mais sous certaines conditions ! Découvrez chaque semaine un nouvel article pour mieux comprendre les différentes façons de produire de l'électricité dans une ferme.

En quelques mots

Depuis le développement de l’énergie éolienne, les incidences sur les oiseaux ont été largement étudiées et les moyens d’éviter, de réduire et de compenser ces effets sont connus. Parmi ces moyens, le choix du site d’implantation, en s’appuyant sur des expertises préalables locales, la conception du projet éolien ou la manière de faire fonctionner les éoliennes, s’appuyant sur les retours d’expériences. En ce qui concerne les chauves-souris, les connaissances sont plus récentes, mais les moyens de réduction des impacts sont les mêmes. Ils permettent d’envisager la cohabitation entre éoliennes et faune volante.

Au-delà du nombre global d’oiseaux ou de chauves-souris tués, c’est l’espèce impactée, ordinaire ou pas, menacée ou pas, qui est le facteur déterminant. Dans tous les cas, la mortalité sur la faune volante liée aux éoliennes est faible par rapport à d’autres facteurs : prédateurs (chats), collision avec des parois vitrées/fenêtres d’immeubles, circulation automobile, lignes électriques, etc.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le site de Décrypter l'énergie !