espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Enercoop apprivoise l’énergie de la danse : nouvelle avancée dans la transition énergétique citoyenne

L’innovation est un axe stratégique d’Enercoop pour faire avancer la transition énergétique citoyenne. Après 3 ans de développements, une innovation enfin opérationnelle va permettre à notre réseau de coopératives de replacer la production d’énergie entre les mains des citoyens… ou plutôt les pieds !

Nouvelle source d’énergie renouvelable

Depuis maintenant plus de 3 ans, le département Recherche et Développement (R&D) d’Enercoop a travaillé sur un objet pour le moins insolite : une semelle capable de capter l’énergie d’une personne qui danse pour la restituer en électricité. Le gENERateur fonctionne grâce à un matériau piézo-électrique qui génère de l’électricité quand il est déformé. Il est ainsi possible de transformer l'énergie dynamico-rythmique primaire émanant de la flexion des genoux lors d'une danse en électricité. Glissé à la place de la semelle dans la chaussure, il stocke sa production dans une batterie de petite taille, tenant dans une poche.

L’énergie ainsi générée par flexion sur la piste de danse devient une nouvelle source renouvelable. Après les premières expérimentations dans nos laboratoires, un partenariat a été mis en place avec le conservatoire inter-européen de danse pluri-contemporaine pour évaluer les chansons les plus aptes à faire bouger les danseurs et ainsi générer le plus d’électricité. Les gENERateurs ont été testés par les 11 coopératives du réseau Enercoop dans différents endroits dansant, prouvant leur efficacité quel que soit le lieu – mais pas quelle que soit la musique !

Ainsi, une chanson comme Eye of the Tiger déclenche une puissance de 10 W (équivalent à la consommation d’une box internet ndlr) et qui permet de produire 20 Wh d'électricité pure. Afin de remettre la transition énergétique entre les mains des citoyens et rendre accessible au plus grand nombre cette source d’énergie, les plans du gENERateur seront bientôt disponibles en open source.

Adrien Jeantet, reponsable innovation au sein de notre réseau de coopérative, détaille que « la stratégie Enercoop, c’est de faire de l’innovation au service du lien et de la coopération. Nous avons cherché ce qui rassemble les gens et produit de l’énergie, on est tout naturellement arrivé à la danse. Aujourd’hui, nous militons pour que l’énergie soit produite au plus proche de chez soi, pour tous et toutes, partout en France. Nous avons décidé de publier les plan en open source pour que chacun puisse les reproduire avec une simple imprimante 3D ».


La bonne playlist pour une source renouvelable accessible au plus grand nombre

Concrètement cela veut-il dire que vous serez en mesure de produire cette énergie chez vous ? La réponse est oui ! L’autoconsommation sera possible grâce aux plans publiés en open source. « Cet appareil, nous l’apportons à tout le monde, et cela permet de boucler la boucle, de produire pour soi même, puisque c’est votre genou qui produit pour votre ampoule, c’est le plus local du local », ajoute Adrien Jeantet.

Le principal point de vigilance à respecter reste celui de la musique. Lors des tests menés en conditions réelles ces dernières années, certaines musiques se sont avérées bien moins efficaces que d’autres avec le gENERateur.

Le Pr. Julien Courtel, membre émérite du conservatoire inter-européen de danse pluri-contemporaine, maintenant à la retraite, apporte quelques informations supplémentaire une chanson comme Eye of the Tiger a une puissance de 10 W et vous permet de produire 20 Wh d'électricité, alors que la Sonate de Vinteuil n'atteint que 2,5 W et n'engendre la production que de 0,5 Wh. De nombreux tests ont été réalisés, mais la playlist parfaite reste encore à construire. Pour cela, nous avons besoin du grand public ! »

Voici d’ores et déjà les musiques les plus rythmées (et pour élément de comparaison, les moins rythmées) : avec Eye of the Tiger, Maniac ( de la bande originale de Flashdance) fait partie des chansons les plus efficaces, comme la musique swing dans son ensemble. A contrario, « Les Sardines » génère peu d’électricité, ce qui peut s'expliquer par son manque de cohérence dynamico-rythmique qui entraine une moindre flexion du genou.

Courrez sur notre Instagram pour nous soumettre vos meilleurs morceaux générateurs d’énergie ! Et rendez-vous ce soir à 20h pour un live exceptionnel pour découvrir en exclusivité le gENERateur !


En conclusion, et en prévision du développement de cette innovation, les salariés d’Enercoop appellent solennellement tous les français à danser chez eux dès aujourd'hui !


Edit de la fin de journée : comme bon nombre d'entre vous s'en sont douté, il s'agit bien là de notre poisson d'avril pour cette année. Nos équipes espèrent avoir réussi à vous faire rire mais surtout à vous donner envie de danser pour produire la meilleure énergie possible : celle d'être positif.ve.s tous ensemble, mais chacun chez soi. Ouvrez vos fenêtres quelques minutes et propagez la bonne humeur et la danse endiablée !