espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

A Tours, le lycée Vaucanson est producteur d’énergie pour Enercoop

A Tours, le lycée Vaucanson accueille 45 m² de panneaux solaires photovoltaïques « made in France » depuis 1 an et demi. Détails sur cette installation menée par Énergie Citoyenne en Touraine.

Énergie Citoyenne en Touraine (ECT) est un collectif citoyen créé début 2015. Actuellement, l’association compte 90 adhérents, autour d’un noyau dur de 8 à 10 personnes. La toiture solaire photovoltaïque du Lycée Vaucanson est le premier projet du collectif à aboutir, en août 2017, après 2 ans de travail.

Après avoir contacté la Région pour une liste de sites ayant du potentiel, ECT s’est orienté vers le Lycée Vaucanson. Le collectif a collecté 14 000€ de la part de 105 personnes physiques et morales, plus une subvention de 13 000€ de la région, et 3 000€ de la fondation Banque Populaire. Le projet a été inauguré le 5 octobre 2017.


Un projet à vocation pédagogique

ECT a fait appel a un artisan local pour l’installation des panneaux. Ces derniers ont été assemblés en France. L’association souhaite que le projet ait une vocation pédagogique. De par son implantation sur le lycée, la petite centrale solaire a permis à des élèves de réaliser des exercices et de projets collectifs. Les données de production sont à disposition des professeurs et des élèves.

La démarche citoyenne de ce projet a d'ailleurs été examinée et validée par Énergie Partagée selon les 4 critères de sa charte : un ancrage local, exemplarité environnementale, gouvernance transparente et démocratique, visée non spéculative.

« Le fait de produire et de proposer l’énergie à Enercoop était une évidence, un rêve pendant longtemps, et un objectif donné par les adhérents en assemblée générale. »

Informations techniques du parc

  • Puissance : 8,81 kWc sur 45m2 de toitures
  • Production : 9 987 kWh/an, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 3 foyers.
  • Budget total : 40 000€

Pourquoi avoir choisi de vendre l'énergie à Enercoop ?

« Pour nous, c’était une évidence de choisir Enercoop : réduire ses consommations d’énergie, production de l’énergie renouvelable, pratiquer la démocratie participative… tout est lié, et appelait à travailler avec une coopérative engagée dans la transition énergétique » détaille Frédéric Messirjean, trésorier d'ECT.

« Notre travail a deux vocations. D’abord une vocation d’exemple : on veut montrer que c’est possible de faire la transition énergétique en produisant soi-même de l’énergie renouvelable, même quand on n’est pas énergéticien ou qu’on n’y connaît pas grand-chose au départ. Ensuite, on veut que notre projet soit le plus cohérent possible : sur une toiture saine (pas amiantée ou délabrée, par exemple), réalisée avec du matériel performant et le plus local possible. Ce qui implique qu’au niveau de la vente d’électricité, si elle n’est pas autoconsommée, il faut qu’elle soit mise sur le réseau à disposition du fournisseur le plus vertueux. »


A la recherche d'autres projets qui ont du sens

N’ayant pas dépensé l’intégralité des fonds collectés pour le 1er projet, 4 500€ sont encore disponibles pour amorcer les projets suivants.

Depuis fin 2018, ECT cherche des petits projets qui ont du sens. Appliquant une politique des « petits pas », l’association cherche à embarquer un maximum d’acteurs à un niveau très local sur la métropole de Tours. Elle essaye de faire émerger des groupes dans les villes alentours, et que l’association puisse apporter des conseils. A ce jour, 4 groupes ont émergé et travaillent en parallèle.

ECT cherche à identifier des toitures publiques, ou bien qui hébergent des acteurs à dimension sociale, comme des bâtiments associations, des structures parapubliques comme des crèches, des entreprises sociales…Un projet est d'ailleurs en cours d’émergence sur une école d’éducation alternative, un bâtiment qui abrite plusieurs associations.