espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

[Tribune] Pour sortir du nucléaire, l’urgence d’un véritable débat public

Amandine Albizzatti, PDG d’Enercoop, explique son point de vue sur la politique énergétique française. Pour elle il est urgent de remettre en question la place du nucléaire dans le mix énergétique et de se demander si les trajectoires prises "ne constituent pas un frein à l’amplification de la transition énergétique et à son appropriation par les citoyens". A lire sur Environnement Magazine.

“Si je devais utiliser une image pour décrire notre situation, ce serait celle d’un cycliste qui, pour ne pas tomber, ne doit pas s’arrêter de pédaler”. Tels étaient les propos de Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF, en juin 2018 devant les députés, décrivant la situation du fournisseur historique et argumentant pour la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. Et alors que la Cour des Comptes a rendu en juillet son rapport dénonçant “les dérives de coûts et de délais considérables” de la filière du nucléaire nouvelle génération (EPR), il est impératif d’interroger les trajectoires prises par les politiques françaises - qui multiplient les réformes consacrant la place prépondérante de l’atome. Urgent de se demander si elles ne constituent pas un frein à l’amplification de la transition énergétique et à son appropriation par les citoyens.

Lisez la suite de cette tribune sur le site d'Environnement Magazine.