espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Rencontre avec Eugénie, responsable des affaires publiques chez Enercoop

Partez à la rencontre des salarié.e.s qui font, chaque jour, la transition énergétique citoyenne au sein d'Enercoop. Aujourd'hui, rencontre avec Eugénie Bardin, reponsable des affaires publiques dans notre réseau de coopératives.

Quelles sont tes missions ?

Je suis responsable des affaires publiques au sein du Pôle Coopération chez Enercoop depuis avril 2019. Derrière ce terme un peu flou d'"affaires publiques" (aka chargé de plaidoyer ou, pour certains, lobbyiste), se cachent de nombreuses missions. D'une part, il s'agit de porter le projet d'Enercoop à la connaissance des décideurs publics (administration, parlementaires,...) afin d'influer sur les évolutions réglementaires et faire en sorte que le modèle de transition énergétique et citoyenne prôné par Enercoop puisse essaimer. Il s'agit également d'assurer la représentation et la visibilité d'Enercoop à différents évènements et au sein de différents réseaux français et européens des secteurs de l'énergie, de la transition citoyenne, de l'ESS,... Enfin, une part importante de mon travail consiste à être attentive aux évolutions réglementaires à venir afin de pouvoir alerter les différents métiers concernés au sein d'Enercoop (le pôle énergie, les commerciaux, la communication...).

Ça reste un peu flou ? Un exemple concret : je travaille actuellement sur l'introduction en droit français d'une notion qui nous vient de textes européens, les communautés énergétiques. Elles correspondent peu ou prou aux projets citoyens tels que nous les connaissons en France. L'enjeu ? Faire en sorte, en échangeant régulièrement avec l'administration, que cet exercice de transposition réponde aux réalités de l'énergie citoyenne et permette de lever les obstacles réglementaires et administratifs auxquels se heurtent aujourd'hui les porteurs de projets.

Quelle est ta formation et ton parcours ?

J'ai commencé par deux années de prépa littéraire à Rennes puis je me suis tournée vers le droit pour finir en master à l'IEP de Strasbourg, après une année Erasmus en Allemagne à Nuremberg. J'ai vécu ma première expérience professionnelle à Bruxelles, où j'ai travaillé pendant 4 ans au sein de la représentation de la Région Bourgogne-Franche-Comté auprès des institutions européennes. J'y exerçais également des missions de représentation d'intérêts et suivais en particulier les politiques énergétiques et de l'économie sociale et solidaire. C'est en travaillant sur ces sujets que j'ai rapidement découvert Enercoop, chez qui j'ai fini par postuler en début d'année dernière pour le poste que j'occupe aujourd'hui.

Ce que tu aimes le plus dans tes missions ?

Le fait qu'aucune journée ne ressemble à l'autre ! Mon métier requiert en effet d'être régulièrement en rendez-vous à l'extérieur ou bien présente à des évènements, mais sans oublier l'activité de veille, de production de notes et de réunions en interne qui nécessitent d'être également souvent présente au bureau. Il en résulte des journées assez chargées mais qui se complètent bien.

Ce qui t'a donné envie de travailler chez Enercoop ?

D'une part, une première conviction personnelle qui est que bien des réponses aux enjeux économiques, environnementaux et sociaux résident dans les valeurs de l'ESS, et en particulier dans celle des coopératives (décentralisation, partage du pouvoir et des richesses, gouvernance démocratique,...). D'autre part, le projet de transition énergétique défendu par Enercoop : le développement des énergies renouvelables pour et avec les acteurs du territoires (citoyens, collectivités territoriales,..) et l'abandon des énergies fossiles et fissiles.

Ce qui te plaît le plus aujourd'hui ?

Beaucoup de choses, mais si je devais n'en citer que deux : travailler pour un réseau de coopératives qui défend un projet, au sein d'équipes super motivées et engagées. Nous sommes atypiques dans le secteurs de l'énergie, ce qui nous confère un petit côté "David contre Goliath", qui, loin d'être décourageant, donne encore plus envie de mettre de l'énergie dans le projet - sans mauvais jeu de mots.

Et deuxième source de motivation justement : l'équipe du Pôle Coopération au sein de laquelle je travaille, qui est sans conteste la plus drôle et la plus inspirée en termes de jeux de mots :)

Quelle est la qualité la plus importante pour ton poste ? Et pour bosser chez Enercoop ?

Je dirais être organisé, rigoureux, avoir le sens du relationnel. Et de manière plus générale pour travailler chez Enercoop : savoir se déconnecter du travail, ce qui n'est pas évident quand notre métier est de défendre des valeurs auxquelles nous adhérons personnellement.

Si tu avais un conseil pour quelqu'un qui souhaite bosser dans le monde de l'ESS ?

Garde ta motivation et sois préparé.e à être un peu déboussolé.e au début par le fonctionnement de la gouvernance, parfois un peu complexe !