Quelques infos…

De nos jours, il est quasi-impossible de se passer de la lumière des lampes électriques : selon l'ADEME, en moyenne, chaque ménage français a chez soi 25 points lumineux, achète 3 lampes par an et consomme entre 325 et 450 kWh par an pour son éclairage. Pour diminuer cette consommation, deux voies, le comportement (sobriété) et le choix de lampes (efficacité). Toujours selon l'ADEME, en France, l’éclairage consomme 49 TWh par an soit plus de 10 % de la consommation nationale totale d’électricité. Au sein de la communauté Dr Watt, nous constatons que l'éclairage représente 24 % de l'électricité spécifique consommée par foyer.

Les Écogestes

En plus de bien choisir ses ampoules d'éclairage, des petits gestes du quotidien permettent de réduire notre consommation électrique et de baisser notre facture.

Ne touchons pas les ampoules ayant servi il y a peu de temps (notamment les incandescentes et les halogènes),car risque de brûlures.

1. Privilégions la lumière naturelle

En plaçant certains meubles près des fenêtres (ex : le bureau face à la fenêtre), en lavant les vitres régulièrement, en privilégiant les couleurs claires pour les murs afin de réfléchir la luminosité, nous maximisons la lumière naturelle et évitons d’allumer une lampe pour s’éclairer. Les plus audacieux d’entre nous envisageront des installations comme les puits de lumière.

2. Achetons bien nos ampoules !

Pour une utilisation domestique, remplaçons nos ampoules par des ampoules basses consommation et stockons les anciens modèles (qui consomment beaucoup), en dépannage. En effet, gardons en tête que l'énergie grise consommée par ces ampoules est importante, il est conseillé de ne pas les jeter.

3. Éteignons les lumières en sortant d'une pièce

Il semble qu'on nous le répète depuis la nuit des temps et pourtant, nombreux sont encore ceux qui oublient. Alors restons attentifs !

4. Nettoyons les ampoules

La poussière sur les ampoules nuit à l’efficacité de l’éclairage ! Le nettoyage des ampoules fait encore rarement partie des tâches ménagères, et pourtant c'est important d'y penser, ça évitera peut-être de devoir allumer une autre lampe.

5. Comparons les ampoules compatibles

À l'achat de luminaires, n’oublions pas de regarder le classement des ampoules compatibles avec le luminaire.

6. Répartissons les points lumineux

Plutôt que de privilégier un éclairage principale énergivore, il est préférable d’adapter les points lumineux à certains usages : un bandeau LED au dessus de l’évier, une lampe de lecture à côté du fauteuil, etc. C’est aussi meilleur pour les yeux !

En savoir +

 La fiche technique de l’ampoule

Vous l'avez peut-être remarqué lorsque vous achetez des ampoules, les fiches techniques sont de plus en plus compliquées ! Eh oui, depuis quelques années, acheter une ampoule est devenu un casse-tête. Cette fiche pour tout vous révéler et faire de vous un expert en achat d'ampoules écologiques et adaptées !

La comparaison des technologies

Halogène, à incandescence, basse consommation ? Tout savoir sur les avantages et les inconvénients de ces 3 types d'ampoules. Gardons ces bons réflexes lors de l’achat de nos lampes et de nos ampoules !

 Les LED et la lumière bleue

 La lumière bleue est présente dans les LED, tout comme elle est présente dans le soleil. Cette lumière bleue est-elle dangereuse ? Quels sont les risques dans les habitations ?

Les ampoules décoratives

Ces ampoules décoratives à incandescence, créant une lumière orangeâtre et agréable sont très énergivores et produisent beaucoup plus de chaleur que de lumière ! Aïe elles sont pas trop en accord avec la sobriété énergétique… Il en existe aussi à LED maintenant mais dans tous les cas, évitons d’accumuler les décorations énergivores.

Découvrez les autres thématiques !

le Confort thermique

Je veux en savoir plus

Comparer
Mes consommations

Je veux en savoir plus

Visitez le reste de la bwatt !