Les Ampoules basse consommation, la médaille d’or

Longtemps limité à l'éclairage par des ampoules incandescentes , le marché de l'éclairage a fait sa révolution depuis quelques années : ampoules halogènes et surtout ampoules fluo-compactes et LEDs sont arrivées. Pourtant, la diffusion massive de ces deux dernières technologies, efficaces énergétiquement tarde à venir.

Les ampoules LED

En résumé

  • Avantages > Faible consommation d?électricité / Durée de vie / Convient à tous les usages / Baisse du prix
  • Inconvénients > Lumière bleue présente / Composants électroniques


Les nouvelles ampoules sont bien moins énergivores que les ampoules à incandescence ou les ampoules halogènes. De plus, elles sont aujourd'hui garanties (5 ans voire 7 ans pour certains fournisseurs) ! Les ampoules ne sont plus un consommable, c’est un investissement sur une dizaine d’années, ce qui justifie un prix d’achat plus élevé. Évitez de rester longtemps à moins de 50 cm d'une ampoule fluo-compacte, les ondes électromagnétiques étant importantes et une distance minimale est convenue.

Ces avantages et inconvénients

Aujourd'hui une large gamme d'ampoules LED est disponible, à prix abordable, avec des couleurs chaudes, des temps d'allumage rapides et la possibilité d'allumer et éteindre fréquemment votre ampoule. Avant un achat, vérifier la température de couleur (couleur chaude à partir de 2700°K et moins), le temps d'allumage et le nombre d'allumages et extinctions. La réglementation impose que ces informations figurent sur l'emballage.

En plus d'être peu consommatrices en énergie, les ampoules LED sont sobres, s’allument de façon instantanée et sont disponibles sous de nombreuses formes (ampoules dépolies, ampoules claires à lament, spots, etc.). On trouve des ampoules classées A+ et A++ et ayant une durée d'utilisation dépassant les 20 000h (attention à bien regarder le nombre d'allumage). Les ampoules LED sont les plus performantes comparées aux autres technologies.

Les ampoules fluo-compactes

En résumé

  • Avantages > Faible consommation d’électricité / Durée de vie / Rentabilité rapide
  • Inconvénients > Inadaptées au froid, à éviter en extérieur l'hiver / Allumage lent avec certains modèles / Cycles d’allumages et extinctions limités avec certains modèles / Champ électromagnétique en proximité de l'ampoule / Contiennent du mercure

Ces avantages et inconvénients

Les ampoules fluo-compactes (dites LFC) sont composées d'un tube néon replié. Les lampes fluo-compactes sont très économiques à l’usage, en termes de kWh consommés et euros dépensés. Aujourd'hui, seules les LFC de classe énergétique A sont autorisées sur le marché. car elles ont fait de gros progrès (temps de chauffage à l’allumage beaucoup moins long, modèles adaptés aux allumages fréquents, prix moins élevés que les lampes à LED…).
Cependant, elles ne conviennent pas toutes aux luminaires équipés d’un variateur. Elles supportent assez mal les basses températures et ne sont donc pas idéales à l’extérieur. Les tubes fluorescents sont économiques à l’achat et à l’usage, mais il est important de bien choisir la température de couleur de son ampoule pour éviter la froideur de la lumière dans un salon ou une chambre.

Mercure et Ampoules fluo-compactes : les ampoules fluo-compactes, tout comme les tubes fluorescents, fonctionnent grâce à une petite quantité de mercure (0,005% de leur poids). Le mercure est toxique, il peut entraîner des problèmes de santé s’il s'accumule en trop grande quantité dans l’organisme.

La quantité de mercure contenue dans une lampe est infime (moins de 2 mg pour la plupart quand les vieux thermomètres en contenaient 2 g soit mille fois plus), et casser une ampoule occasionnellement ne représente pas de véritable danger, néanmoins des précautions sont à prendre en cas de casse :

  • bien aérer la pièce pendant plusieurs heures
  • ramasser les débris avec des gants
  • utiliser du ruban adhésif pour récupérer les minis brisures et les poudres (ne pas utiliser l'aspirateur qui disperserait le mercure dans l’air ambiant)
  • placer tous les débris dans un contenant hermétique et amener le tout au recyclage

Les lampes à incandescence, la médaille d’argent

On aurait bien aimé dire que l'incandescent, ça n'existe plus, malheureusement, il y a une tendance au retour à cette technologie, alors soyons vigilants ! Les lampes à incandescence représentent le démarrage de l'éclairage électrique à grande échelle. Les dernières décennies ont vu être consacrés des technologies d'éclairage plus propices aux enjeux énergétiques de notre temps. Les lampes à incandescence sont progressivement reléguées au rang des bannis.

L'incandescence banni des rayons

Après plus de 100 ans d'existence, l'ampoule à filament incandescent a tiré sa révérence en Europe. Trop gourmande en énergie, elle a été progressivement retirée du commerce entre 2009 et 2012, suite à une directive européenne visant à réduire la consommation électrique de chaque foyer.

Toujours à la vente sur internet

De la vente de lampes incandescentes a encore lieu sur internet. Avant l'achat d'une lampe, avoir conscience du coût total est important. La consommation importante de ces lampes historiques et leur courte durée de vie ne se voit pas forcément sur leur prix d'achat.

Les halogènes, la dernière place

L'halogène, ça vous parle ? C'est encore une technologie
très répandue dans nos foyers, bureaux et commerce.
Et pourtant, c'est loin d'être écologique !

Une lampe halogène consomme beaucoup plus qu'une lampe à basse consommation (2 à 10 fois plus) et est moins chère. Elle consomme toutefois moins qu'une lampe à incandescence, sachant que cette dernière a été (quasi-)retirée du marché. Voilà qui installe l'halogène comme un frein au développement des lampes à basse consommation (LED et fluo-compacte).


Initialement prévue pour 2016, la disparition des ampoules halogènes de nos rayons a été décalée de 2 ans suite à une négociation au niveau européen. Le retrait est dorénavant prévue pour septembre 2018 (1).
En plus de consommer une quantité bien plus importante d'électricité par rapport aux lampes à basse consommation (LED et LFC), l'halogène a une durée de vie bien moindre que la LED. Le coût réel de l'halogène n'est pas affiché. En effet, puisque la durée de vie est faible et que la consommation est importante, l'halogène a un coût réel supérieur au coût d'une ampoule LED par exemple, bien plus chère à l'achat mais très peu coûteuse dans son utilisation et ayant une durée de vie importante (d'environ 15 ans).

Avant de succomber au prix halogène, penser "investissement" est le début d'un choix en conscience des enjeux environnementaux et de la facture d'électricité.

Halogène Éco, qu'est-ce donc ?

L'halogène fait de la résistance avec des modèles dits "éco". C'est quoi ? La même technologie mais avec une efficacité énergétique plus importante, qui peut être 2X moins consommatrice d'électricité. Toutefois, la LED et la fluo-compacte restent un cran au-dessus en termes d'efficacité.

DÉCOUVREZ LES AUTRES ASTUCES !

La fiche technique de l’ampoule

JE découvre

Les LED et la lumière bleue

JE découvre

LES AMPOULES DÉCORATIVES

JE découvre

Visitez le reste de la bwatt !