Les Éco-gestes

Deuxième plus gros poste de consommation d’énergie dans les logements après le chauffage avec 12% d’usage énergétique, la production d'eau chaude sanitaire (ECS) mérite d'être observée de près. Mais comment réduire sa consommation d'électricité due au ballon d’eau chaude ?

1. Réglons la température du chauffe-eau ou du ballon de stockage

Limitons la température à 50-55°C pour un chauffe-eau instantané et à 60°C pour un ballon de stockage. A noter que la légionellose ne se multiplie plus à partir de 47°C et que la réglementation impose un minimum de 55 °C (uniquement pour les équipements de stockage d’au moins 400 litres).

2 Détartrons tous les 3 ans le ballon de stockage électrique.

En se déposant sur la résistance, le calcaire diminue l'efficacité du ballon. En conséquence, davantage d'énergie est nécessaire pour chauffer l'eau (jusqu’à 50% de plus !).

3. Éteignons le chauffe-eau

En cas d'absence prolongée (plus de 4 jours)

4. Maîtrisons notre consommation d’eau chaude

En utilisant des mousseurs sur nos robinets et un régulateur de débit dans le pommeau de douche, en évitant les bains, en limitant la durée des douches (grâce à un petit sablier de 5min par exemple) ou encore en laissant les mitigeurs sur la position froide → Direction la page dédiée à l’utilisation de l’eau chaude.

5. Améliorons l’isolation du ballon de stockage

Mettons en place un calorifuge sur celui-ci (avec des matériaux isolants et de revêtement peu coûteux). Nous pouvons aussi isoler les tuyaux de distribution d’eau chaude, simplement en utilisant des manchons souples en mousse d’au moins 2 cm d'épaisseur (le petit + écolo : utiliser de la laine de mouton ou de chanvre), d’autant plus lorsque le stockage et la distribution se situent dans des locaux non chauffés (sous-sol, garage).

6. Rapprochons le ballon de stockage des points de puisage (douche, robinets)

Si des travaux de plomberie et de révision de la conception de l’espace intérieur sont considérés, il faut envisager de rapprocher le ballon de stockage des points de puisage (douche, robinets), autant que possible. Cela peut être l’occasion de le placer dans le volume chauffé du logement, réduisant les quelques pertes thermiques du ballon de l’énergie nécessaire au chauffage.

7. Adaptons le ballon à notre besoin en ECS

Si cela implique un remplacement du ballon, il est indispensable de réviser son dimensionnement en fonction de nos besoins. A titre indicatif, le besoin journalier moyen par personne à considérer pour un bon dimensionnement est de 40 à 45 L à 50 °C.

Les modes de production d’ECS alternatifs

Si on envisage des opérations profondes d’économies d’énergie, le remplacement du mode de production d’ECS pour un système plus écologique et performant est possible.

Le chauffe-eau solaire : une solution intéressante

La principale contrainte à considérer est la possible orientation des panneaux-capteurs : le Sud est absolument à privilégier, une orientation de Sud-Ouest à Sud-Est restant envisageable.

Puis, si l'énergie de chauffage est le gaz ou le fioul, on associe souvent un ballon de stockage à la chaudière. Dans ce cas, il ne faut surtout pas surdimensionner ce ballon : cela n'apporte aucun confort et occasionne beaucoup de pertes.

Le poêle bouilleur

En hiver, si le chauffage est réalisé par un poêle, à bûches ou à granulés, on peut choisir un poêle bouilleur (ou poêle « hydraulique ») raccordé à un ballon de stockage. Là aussi, il faut veiller à ne surdimensionner ni le poêle, ni le ballon.

Pour l’été, il faut prévoir un appoint pour la production d’ECS (par un chauffe-eau solaire par exemple, solution la plus pertinente lorsque possible).

Le ballon thermodynamique

Le ballon thermodynamique est un système électrique, toutefois plus performant que ce dernier. Il puise des calories dans l'air, via une pompe à chaleur air-eau. Plus l’air qui l'alimente est chaud, plus sa consommation est faible. Il faut donc privilégier l’air d’un volume non chauffé mitoyen (garage par exemple) à l’air extérieur.

Découvrez les autres astuces !

L’eau chaude sanitaire

Je découvre

VISITEZ LE RESTE DE LA BWATT !