espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Solar Sound System répond à nos questions

Liés par les énergies renouvelables, c’est naturellement qu’Enercoop et Solar Sound System sont devenus partenaires. Le premier partenariat s’est mis en place lors de l'édition de la Tournée des Colibris cette année. Le SSS était aux côtés d'Enercoop pour animer un stand sur la fourniture d'électricité 100% renouvelable. Par la suite, Enercoop a également soutenu 3 « Solar Disco » qui ont eu lieu aux Grands Voisins à Paris. Cédric Carles, le créateur de SSS a répondu à nos questions.
  • Quand et comment le projet est-il né ?

Le projet est né en 1999, date à laquelle nous avons fait notre première sortie sonore. En fait, on avait la volonté de « vulgariser » les questions d’énergies renouvelables en les croisant avec la culture « rave party » des années 1990 dont je suis un grand fan. Mes études de design m’ont également poussé à innover et à me tourner vers l’écoconception, l’idée du Solar Sound System m’est donc venue naturellement. Je suis aussi collectionneur de vinyles !

  • Quelles sont vos actions ?

Solar Sound System est régulièrement invité à des événements qu’ils soient publics ou privés pendant lesquels des artistes mixent sur nos platines alimentées à l’énergie solaire. Pendant les sets, le public est invité à pédaler sur des vélos reliés aux platines pour fournir un « back up » d’électricité si jamais le soleil n’est pas au rendez-vous. Cela crée de l’interaction avec le public !

Par exemple, on a déjà joué à la COP21 avec Matt Black le fondateur du label Londonien Ninja Tunes, qui nous a repérés lors du festival des Nuits Sonores à Lyon. Il aime beaucoup le projet et a voulu jouer avec nous, on est super fiers.

En janvier dernier à Londres, Jarvis Cocker (le chanteur de Pulp) a mixé sur nos platines ! C'est une star de la pop british, c’est super pour la notoriété de l’association. Il adore notre projet et s’y retrouve totalement. Il passera d’ailleurs peut-être un jour nous voir aux Grand Voisins - ce projet unique
socio-culturel l’a interpellé.


Ce qu’on aime c’est qu’une sorte d‘énergie sociale se dégage autour du SSS, notamment au sein de la communauté DJ's qui se sent vraiment en accord avec les valeurs d’écoconception que nous défendons. Cela crée un fort engouement autour du projet et fait grossir notre communauté.

  • Quel est votre type de public ?

Plutôt des jeunes et des moins jeunes qui écoutent de la musique électro à l’extérieur et dans la rue, une pratique héritée de la culture rave party « out of the box » où on préférait écouter de la musique en extérieur plutôt que dans des clubs. On attire aussi les communautés DJ et les fous de musique en général.


  • De quels moyens disposez-vous ?

Au sein de Solar Sound System, on est 4 salariés, des intermittents, des stagiaires et bénévoles. On invite également des DJ professionnels que l’on rémunère.

On dispose de plusieurs antennes en France et à l’étranger : Marseille, Lausanne, le Pays Basque, Tel Aviv et Berlin. Elles contribuent au développement de l’association à leur échelle locale. Chacune d’entre elles participent également à notre radio collaborative « Radio3s.org » qui fonctionne aux électrons solaires grâce à des serveurs alimentés en énergie solaire, en s’engageant à diffuser les sons 100% solaires produits sur les Solar Sound System.

  • Des projets pour l’avenir ?

Oui, notre prochaine Solar Disco aura lieu ce samedi 9 septembre aux Grands Voisins.
Sinon, si vous ne pouvez pas être là, notre plus gros projet pour l’avenir est le développement à l’échelle internationale. On a des propositions pour ouvrir prochainement une antenne à Londres et Hong Kong, et sans doute à San Francisco et au Monténégro. Maintenant, il ne reste plus que ces projets se concrétisent !