Publié le mercredi 17 janvier 2024

Portrait de salariée : Mathilde

Quel est ton rôle au sein de l'équipe ?

Je suis chargée de développer des projets d'énergie renouvelable et citoyens sur le territoire breton. Chez Enercoop Bretagne, nous co-développons ces projets avec les acteurs locaux afin de permettre aux territoires d'en bénéficier au maximum et de reprendre le contrôle de la production de l'énergie qu'ils consomment en participant activement à la transition énergétique.

Peux-tu nous présenter rapidement ton parcours ?

J’ai commencé mes études par une formation d'ingénieure en géologie. J'ai fait ma troisième année d'école d'ingénieur en double diplôme dans une université en Écosse où j'ai suivi un MSc en Développement des énergies renouvelables (Master of Science). Après mon master, j'ai travaillé pendant deux ans en Écosse dans un bureau d'études en énergies renouvelables et environnement, puis je suis rentrée en France et me suis lancée dans une thèse en volcanologie sous-marine. Après moult péripéties, j'ai intégré Enercoop Nationale en tant que Cheffe de projets EnR, et enfin Enercoop Bretagne sur le même type de poste.

Pourquoi avoir choisi de travailler chez Enercoop ?

J'ai choisi de travailler chez Enercoop car son projet m'intéresse et me parle, et ses valeurs résonnent avec les miennes. Je souhaitais mettre mes compétences au service d'une entreprise qui a du sens, et dans une équipe humaine et bienveillante, et je suis très heureuse d'avoir eu cette opportunité.

Un signe particulier ?

Je parle anglais avec un léger accent écossais (qui s'amplifie après quelques bières).

Une anecdote à partager ?

Je me suis relancée dans les énergies renouvelables notamment suite à une observation qui m'a fait comme un déclic : y a plus de bousiers !! ! Enfin, il en reste mais beaucoup moins qu'avant ! J'ai pu, en quelques années, observer une chute très nette de la population de bousiers en forêt de Fontainebleau, près de là où j'habitais, et j'en ai été très choquée ! (Rappelons aussi que les bousiers étaient vénérés dans l’Égypte ancienne, tout de même)

Qu’est ce qui te plaît le plus dans tes missions ?

J'apprécie mon travail car j'y trouve du sens. Les valeurs d'Enercoop et sa démarche pour la transition énergétique et citoyenne me parlent beaucoup. De plus, mes missions sont plutôt variées ce qui rend le travail d'autant plus intéressant et enrichissant.

Que rêvais-tu de faire lorsque tu étais enfant ?

Quand j'étais enfant, j'avais deux projets que je voulais réaliser en parallèle : devenir musher (j'étais en admiration totale devant les attelages de chiens de traîneau) et vétérinaire (pour pouvoir vivre entourée d'animaux sans débourser trop en frais médicaux). J'avais aussi réfléchi à mon projet de retraite : vivre dans un endroit reculé avec beaucoup d'animaux, quelques chèvres pour faire du bon fromage et des poules pour les œufs (et toujours pas de frais vétérinaires vu que je planifiais de l'être !). J'ai d'ailleurs par la suite appris à faire du fromage de chèvre, en anticipation...

Qui sont les salarié·es derrière la prise d'Enercoop Bretagne ?

Découvrez nos portraits !

Retrouvez toutesles actualités Enercoop