Publié le vendredi 4 août 2023

PORTRAIT de Christophe OSMONT Domaine de la Guérie

Christophe OSMONT producteur pour Enercoop Normandie est un homme vivement engagé ,en faveur de la transition énergétique sur notre territoire. Nous avons souhaité échanger avec lui et vous présenter un entrepreneur plein de ressources.

L'origine du Domaine de la Guérie :

Christophe et sa femme vivaient avec leurs 2 enfants sur Paris. Christophe était alors journaliste sportif spécialisé dans le cyclisme, et réalisait ses reportages à vélo. Lassé de se retrouver trop souvent derrière un ordinateur, il aspirait à trouver un environnement de travail « plus physique ».

Ils ont décidé de se marier à la ferme ; pour cela, il fallait rénover partie du domaine familial , notamment l’ancienne chapelle du séminaire de la Guérie, une salle très lumineuse avec des murs en pierres apparentes et un vitrail d’origine … Cela donnera naissance au projet d’accueil de réceptions qui offre aujourd’hui 5 salles disponibles, un parc et plus encore…

Christophe et Maïlys quitteront sans peine leur 60 m² parisiens, pour offrir à leurs enfants espaces et liberté dans la Manche.

Découvrons la Particularité de la Ferme du Domaine de la Guérie :

Le Domaine de la Guérie est situé à Coutances, au cœur du bocage normand. Christophe y élève des vaches, principalement de races normandes, des veaux et des cochons selon le cahier des charges de l’agriculture biologique. Au domaine, les animaux sont élevés dans le respect de leur bien-être. Christophe maîtrise parfaitement la totalité du processus, de l’élevage à la vente directe et possède, sur site, un laboratoire de transformation. Il est parfois assisté d’un boucher, prestataire de services. Une fois transformée, la viande est mise sous vide et vendue directement aux consommateurs.

Christophe assure les livraisons vers le magasin de producteurs La Ferme Coutançaise et le Biocoop de Coutances ; où dans l’esprit du « zéro déchet » Christophe récupère les légumes invendus pour nourrir ses cochons.

Depuis 10 ans, Christophe collabore également avec un restaurateur de Coutances et livre aussi 4 fois/an son réseau de particuliers parisien, à domicile. L’occasion d’allier travail et plaisir !

Comment se traduit le militantisme de Christophe ? :

Au-delà de son activité d’éleveur, et de gestionnaire d’un site de réception, Christophe est très engagé auprès de différentes organisations. En 2020, deux abattoirs ont été fermés, obligeant ainsi les éleveurs à faire transporter leurs bêtes en Bretagne. Christophe souhaitant être en cohérence avec son mode de production, il devient administrateur de la SCIC de l’abattoir du Cotentin ; abattoir public de proximité à Carentan-les-Marais (50).

Un outil de proximité qui permet de :
- conforter les filières de proximité au plus près des éleveurs et du consommateur, avec les partenaires des différents maillons de filières (marchands, grossistes, bouchers, GMS, fédérations-syndicats, concours, ...)
- réduire les coûts de transport, le temps de transport des animaux et l’impact environnemental
- garantir la traçabilité de l’entrée de l’animal, jusqu’à la découpe...

Christophe tient à transporter lui-même ses animaux, pour ainsi réduire au maximum le stress de l’animal et éviter que ses animaux soient mélangés avec d’autres. Christophe est aussi co-président de Bio en Normandie (BeN) ; l'association des producteurs et productrices normands engagés.

Comment avez-vous connu Enercoop ? :

« Militant et écolo, je lis beaucoup les journaux et je ne peux cautionner le système qui s’affiche de plus en plus comme « vert ». « Je suis un producteur engagé respectueux du vivant ! »

Quel lien entre Agriculture et énergie ? :

Christophe évoque l’aberration d’un système où le prix du produit alimentaire est décorrélé du coût de production. « Je manie la fourche, la vie d’agriculteur est très très dur et les gains quasi inexistants ». En moyenne, les agriculteurs travaillent plus de 70 Heures/semaine pour un revenu avoisinant faiblement les 11 à 17 000 €/an (source Insee). Les agriculteurs tirent peu de revenus de leur activité agricole : l’élevage est le secteur le plus fragile (source Insee.) Résultat : près de 18 % d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté .

Les activités de location de salles requiert de lourds investissements mais contribue à épurer les pertes de l’élevage.

Des valeurs communes partagées par Enercoop : acteur et militant pour un monde meilleur ! 

« On maîtrise plein de choses mais pas la production d’énergie. » C’est pourquoi Christophe s’est adressé à Enercoop Normandie et ai devenu producteur ; le domaine possédant de nombreuses toitures. « Les terres quant à elles, doivent servir pour nourrir les humains et les animaux. » Christophe se dit heureux d’avoir « fait le bon choix » ; un choix en accord avec ses valeurs et sa conception d’une société juste et en circuit court, « pas d’augmentation du coût d’achat », une gestion au plus juste ; « ça fait du bien ! »

Soucieux d’une énergie respectueuse de l’environnement :

Afin de devenir autonome en énergie, Christophe a pris la décision de cesser son activité de production laitière, celle-ci requérant une culture conséquente laquelle nécessitait l’utilisation d’un tracteur et donc d’une énergie fossile polluante. En cohérence avec ses valeurs, il s’équipera de chauffage au bois de haies, pour les bâtis de son domaine , comme pour la chambre froide et les copeaux serviront de litière pour les vaches… Un écosystème générant des ressources !

Pour terminer, Christophe nous aura confié qu’il aime recevoir des séminaires d’entreprises aux mêmes valeurs.

Le domaine de la guérie, c’est aussi des gîtes pouvant accueillir jusqu’à 45 personnes, des produits à consommer sur site comme le jus de pommes du verger, les produits cidricoles, les pâtés,… &/ou avec le concours d’un traiteur ou d’un professionnel grilleur qui s’assurera de la réussite de votre séminaire de travail ou de votre réception..

Pour en savoir plus découvrez leur site web et leurs réseaux sociaux (Facebook, Instagram et LinkedIn )

Retrouvez toutesles actualités Enercoop