Enercoop Nouvelle-Aquitaine

Publié le mardi 8 mars 2022

Supercoop, supermarché citoyen partenaire d'Enercoop

Imaginez. Contre 100€ de participation au capital et 3 heures par mois de votre temps, vous avez accès au supermarché de vos rêves : un large choix de produits bio et locaux, un lieu convivial, rempli de gens sympas, où faire toutes ses courses, le tout à un tarif accessible, 20% moins cher que dans les autres enseignes. Plutôt pas mal comme deal, non ? C’est celui que propose Supercoop, supermarché coopératif de Bordeaux, client et partenaire de notre coopérative d’électricité renouvelable !

De Brooklyn à Bordeaux, l'idée d'un supermarché coopératif

Si ce rêve est une réalité depuis 2018 à Bordeaux, c'est en grande partie grâce à Anne Monloubou, fondatrice et actuelle Présidente de Supercoop, qui s'est inspirée du projet Park Slope Food Coop, supermarché coopératif du quartier de Brooklyn à New York, fondé en 1973 (!!!). Anne a été séduite par l'idée : "Ce n'était pas envisageable pour moi de ne pas choisir le modèle coopératif. Son ADN est citoyen et son fonctionnement est simple, basé sur un modèle économique vertueux". En effet, chez Supercoop, il n'y a pas d'actionnaire, pas de directeur•rice, ce sont les client•es du supermarché qui font tourner la boutique à raison de 3 heures de leur temps mis au profit du lieu chaque mois, et une participation au capital du supermarché à hauteur de 100€ minimum (qu'on peut payer en 10 actions de 10€ !).

Travaillant auparavant dans le secteur des énergies renouvelables (tiens, tiens), Anne Monloubou, pour monter ce projet, est même allée jusqu'à reprendre des études de commerce ! Ensuite, elle y est allée au culot pour activer le bouche-à-oreille sur Bordeaux : des réunions d'information, des posts sur les réseaux sociaux... Et c'est comme ça qu'une trentaine de personnes se sont réunies sous forme associative avec "les Amis de Supercoop" ! Nous sommes en mars 2015 et Anne croit fort en ce projet qu'elle et d'autres habitant•es de Bordeaux vont mettre deux années à monter, en mettant en place une organisation bien rodée (gestion des achats auprès de producteurs et grossistes de la région, fonctionnement du magasin, organisation des tours de services, modes de prises de décision collective...) jusqu'à trouver ses premiers locaux, à Bègles puis à Bordeaux.

20% d’économie sur son budget alimentaire

Aujourd'hui, Supercoop a bien grandi, avec 2000 contributeur•rice.s et plus de 600 usager•es qui viennent chaque mois participer au planning collectif, en s'engageant à la mise en rayon des produits, à l'accueil ou à la caisse, au ménage ou à la gestion des factures. En échange de cette contribution, ces adhérent•es (ainsi qu'un autre membre de leur foyer) peuvent venir faire leurs courses et profiter d'un large choix de produits majoritairement bio et du Sud-Ouest sur lesquels Supercoop ne cherche pas à faire beaucoup de marge. Résultat : ils sont moins chers qu'ailleurs, d'environ 20%.

Solidaire et citoyen jusqu'au bout, Supercoop a développé des gammes de produits adaptés à toutes les bourses, tout en gardant une exigence sur la qualité de l'ensemble des produits proposés. On y trouve plus de 4000 références, avec un rayon fruits et légumes, de la viande et du fromage, des œufs et du pain bio venus du Sud-Ouest ou encore un rayon d'épicerie vrac alimenté par un grossiste situé à 20 km de Bordeaux. On y trouve des grandes marques bio comme des produits à petits prix. Et pour des courses complètes, des rayons droguerie, cosmétiques et ménagers ont été pensés ! "On souhaite aller plus loin avec une gamme de produits pratiques comme des piles et un rayon d'aliments pour animaux. Le magasin va doubler fin mai 2022 : il y aura plus de place et une offre encore plus importante !" précise Anne.

Anne nous a d’ailleurs partagé ses 3 produits coups de cœur à Supercoop : les kiwis de Dordogne et les agrumes bio de Sicile, la charcuterie de la ferme des Vallons et les savons artisanaux à base de plante d'une productrice de Bazas qui s’appelle Lichen !

Des rencontres au coin du rayon

Supercoop est avant tout une affaire de liens humains : "Devenir membre d'un supermarché coopératif, c'est se sentir appartenir à un réseau de gens qui partagent nos valeurs, se sentir entouré autour de ses convictions." assure Anne Monloubou. Selon elle, il est important de rassurer les curieuxses : "Être un projet atypique rend plus difficile le premier pas pour oser venir se renseigner, changer ses habitudes. C'est une petite prise de risque, un saut dans l'inconnu ! Une démarche personnelle au départ... et derrière, il y a un véritable soutien collectif !"

Supercoop a convaincu des personnes initialement éloignées des enjeux écologiques liés à leur alimentation, faute de moyens financiers. Sortir de l'entre-soi, avoir le soutien des élu•es et toujours plus d'adhérent•es sont de grosses victoires pour Anne et les autres membres fondateurs du projet : "L'enjeu maintenant est de conserver cette dynamique, de fidéliser les membres de Supercoop. Ce type de projets ne peut pas se permettre une désaffection des coopérateurs. Notre modèle économique ne repose pas sur de l'argent public ou d'investisseurs, mais sur l'implication citoyenne." rappelle-t-elle.

Enercoop et Supercoop, un partenariat qui fait son chemin

"Dès le début, on a choisi Enercoop pour l'électricité des locaux de Supercoop. C’est un choix politique de nouer ce type de partenariat. Selon moi, l'essentiel pour réussir la transition énergétique est de pousser à la baisse des consommations d'énergie ! L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas. Notre mix énergétique est aujourd'hui encore trop dominé par le nucléaire qui a un impact environnemental à long terme. Je suis aussi chez Enercoop à titre personnel depuis plus de 10 ans maintenant. A mes yeux, c'est un acte de citoyen qui permet de conscientiser d'où vient la lumière qu'on allume." explique Anne Monloubou.

Selon elle, Enercoop comme Supercoop permettent d'apprendre à consommer moins et autrement, l'énergie comme l'alimentation : "La consommation, de manière générale, ne fait qu'augmenter chaque année. On ne peut pas continuer à aller vers le toujours plus. La bio et les énergies renouvelables ne donnent pas l'illusion de ressources infinies et amènent à une consommation plus raisonnable et incitent à tendre vers une consommation plus sobre et durable."

Supercoop a d'ailleurs renforcé son lien avec Enercoop en rejoignant le Conseil d'Administration d'Enercoop Nouvelle-Aquitaine, considéré comme un alter-ego par Anne Monloubou. "Enercoop est une coopérative inspirante de part son positionnement politique, sa manière de communiquer et de fédérer les consommateurs." Enercoop et Supercoop sont sociétaires aux collèges des partenaires de l'un et de l'autre. Aujourd'hui, Enercoop Nouvelle-Aquitaine et Supercoop souhaitent unir leurs forces et communiquer ensemble pour gagner en visibilité et faire rencontrer leurs communautés, porteuses des mêmes valeurs. "On a démarré en même temps en 2015, on est de la même génération des alternatives coopératives !" rappelle Anne.

Retrouvez toutesles actualités Enercoop