Publié le mercredi 17 janvier 2024

Le Théâtre Nouvelle Génération choisit une énergie
au service de ses valeurs

Le Théâtre Nouvelle Génération à Lyon souhaite tendre vers des usages plus écoresponsables… pour l’avenir de notre écosystème.

Nous avons rencontré Vanessa Lassaigne, administratrice générale, découvrez à travers son témoignage comment le choix d’Enercoop fait écho aux valeurs portés par le TNG.

Qu'est-ce que le théâtre Nouvelle Génération ?

"Et c’est tout naturellement que cette urgence des temps présents vient résonner de plus en plus fortement dans les écritures contemporaines et sur les scènes de théâtre."

Le Théâtre Nouvelle Génération de Lyon est un Centre dramatique national, un label de l’Etat par son Ministère de la Culture. Basé à Lyon, il est fortement orienté vers l’enfance et la jeunesse, et dirigé par le metteur en scène Joris Mathieu depuis 2015. Nous sommes sur deux sites avec une salle à Vaise, le TNG, qui est actuellement en travaux pour la rénovation de sa cage de scène, ainsi que les Ateliers Presqu’île en centre ville.

Nous sommes engagé·es dans une démarche plus vertueuse et écoresponsable depuis plusieurs années.

Nous avons débuté concrètement en 2020 avec deux membres de l’équipe qui ont été désignés délégué·es écoresponsables, suite à un vote de l’équipe. Elles disposent de quelques heures de décharge mensuelle pour réfléchir avec la direction et l’équipe à des actions concrètes pour améliorer nos pratiques. Cette sensibilisation aux enjeux d’une nécessaire transition écologique de notre secteur s’est matérialisée, par exemple, par la mise en place de plusieurs séminaires d’équipe sur des thématiques précises. De fil en aiguilles, nous en sommes venu·es à réétudier la question des déchets, la gestion des décors, les problématiques énergétiques ou la mobilité des artistes et du public. Nous souhaitons, à notre échelle, tendre vers un comportement plus vertueux pour l’avenir de notre écosystème.

De façon plus globale, le projet de Joris Mathieu depuis son arrivée à la direction du TNG est de proposer aux publics des projets artistiques qui questionnent le monde d’aujourd’hui et permettent « d’imaginer demain », entre rétrofuturisme et anticipation. Les propositions artistiques présentés au TNG sont imprégnés des enjeux sociaux et écologiques du moment et portent une dimension sensible. Des valeurs et des priorités portées aussi par l’équipe salariée.

Entre autre exemple, nous avons mis en place des actions colibris, en référence à Pierre Rabhi, pour réduire notre impact carbone. Nous avons ainsi décidé de fournir plus de repas végétariens, modifié nos usages en terme d’outils de communication (emailing, cloud), ou la provenance de nos prestataires. Le pôle de l’énergie a été également revu, et c’est ainsi que nous avons choisi Enercoop pour être en totale cohérence avec nos valeurs.

Est-ce que c'est un choix militant d'avoir Enercoop comme fournisseur d'électricité ?

Enercoop s’est avéré être la solution la plus sérieuse parmi les offres vertes. Sa démarche de produire en propre ses énergies renouvelables nous a convaincu·es, nous préférons mettre nos moyens au service de cette production d’électricité. Aussi le TNG étant une SCOP depuis la fin des années 70, l’esprit coopératif d’Enercoop nous correspond bien.

Notre positionnement sur l’énergie s’est décidé au regard de notre budget – dépendant des subventions et des ressources liées à la billetterie – mais aussi de nos valeurs. Nos dépenses sur ce poste ont été multipliées par 3 depuis 2020. A enveloppes équivalentes entre Enercoop et un autre fournisseur, nous avons préféré choisir Enercoop pour concilier les deux.

Est-ce que ce choix impacte votre manière de consommer l'électricité ?

On essaie ! Paradoxalement, comme les travaux se font dans la grande salle de Vaise, nous reportons une partie de nos activités du TNG vers les Ateliers Presqu’île. De ce fait notre consommation énergétique aux Ateliers Presqu’île, où nous avons réalisé des travaux de rénovation et d’aménagement pour mieux accueillir notre public, a augmenté d’un tiers pendant cette période. Mais nous en avons aussi profité pour changer les radiateurs, pour un gain en confort d’accueil et une amélioration des conditions de travail de l’équipe salariée.

En fin d’année 2023 nous avons réalisé un bilan carbone de l’année 2022, accompagné·es par Le Bureau des acclimatations, ce qui nous permet d’avoir une photo à l’instant T des postes qui sont les plus consommateurs. Nous faisons partie des 7 centres dramatiques nationaux à établir ce bilan pour avoir une représentativité des 38 CDN.

L'énergie est-elle un sujet traité dans vos arts ?

Oui de manière diffuse, car plus largement nous questionnons, par nos activités, le monde dans lequel nous vivons, et nous faisons le choix de promouvoir des artistes qui se mobilisent autour de ses enjeux et qui réfléchissent au monde d’après.

Aujourd’hui la forme même du spectacle est réinterrogée, et au TNG nous proposons d’autres formats, pour certains très immersifs, même pour une adresse à la jeunesse. En effet notre mission, dans sa vocation d’intérêt général, est de démocratiser l’accès de tous à la culture et de préparer les spectateurs de demain. En terme politique, nos propositions artistiques peuvent ainsi questionner l’accueil ou le rapport à la démocratie.

« Germination », la création récente de Joris Mathieu fait partie de ces nouvelles formes. Les spectateur·ices vivent une expérience collective innovante en réalité augmentée, autour de 3 utopies possibles pour la société : transhumanisme, multi-spécisme, cosmopolitisme.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur les coopérations entre Enercoop AURA et les professionnels, rendez-vous sur cette page.

Retrouvez toutesles actualités Enercoop