Publié le vendredi 9 septembre 2022

Enercoop LR accompagne La Domitienne
pour l'installation d'une grappe solaire photovoltaïque

La Domitienne est une communauté de 8 communes dans l’Hérault, regroupant environ 28 000 habitants. Leurs équipes ont sollicité Enercoop Languedoc-Roussillon pour être accompagnées dans le cadre du développement d’une grappe solaire photovoltaïque. Marie Mourlhou, chargée du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) à La Domitienne, détaille la genèse, les temps forts et les prochaines étapes de ce projet.

Parlez-nous de La Domitienne et de votre activité au sein de ses équipes.

La Communauté de communes  La Domitienne regroupe 8 communes, 28 000 habitants, à l’ouest de Béziers dans l'Hérault (34). J’y suis en charge du plan climat depuis fin 2020.

En amont du lancement du projet, la Communauté de communes a adopté un plan climat en décembre 2020, portant l’ambition d’être un territoire à énergie positive dès 2045. J’ai pour mission de piloter ce PCAET, ainsi que le suivi de plusieurs thématiques au sein de celui-ci comme les énergies renouvelables. Cela inclut notamment le projet de grappe photovoltaïque. Quand je suis arrivée, ce projet était déjà lancé, les études d'opportunité étaient faites et nous terminions les études de faisabilité. Ce projet se concrétise dans le cadre du développement des énergies renouvelables (EnR) à l’échelle de notre territoire. 

En parallèle du projet de grappe, les élus de La Domitienne travaillent à l’élaboration d’une charte qualité, et le cadrage du type de projets que nous voulions voir sur notre territoire, à savoir du photovoltaïque au sol et de l’éolien. La bonne nouvelle est que nous avons un cadre favorable pour l’installation de projets au sol, pour remplir les objectifs du plan climat et devenir un territoire à énergie positive d’ici 2045. Et notre idée dans ce développement est de mettre en avant l’investissement des collectivités et des citoyens dans les projets réalisés.

Marie Mourlhou, chargée du Plan Climat Air Energie Territorial

Comment est née l’idée d’installer des panneaux solaires sur/dans vos locaux ?

Poursuivant l’objectif d’être un territoire à énergie positive, et en parallèle d’actions de sobriété, La Domitienne a été lauréate d’un appel à projet (AAP) de la Région et l’ADEME Occitanie pour développer les EnR territoriales. Un des projets présentés à cet AAP était la solarisation des toitures communales et communautaires. La Domitienne et les communes ont donc engagé une démarche de valorisation du patrimoine communal via l'installation de panneaux photovoltaïques. Pour ce faire, elles ont décidé d'étudier le potentiel de production énergétique d'une cinquantaine de sites (bâtiments, parkings et structures délaissées), et de déterminer les meilleures options en termes de valorisation économique de l'électricité produite.

Quels sont les éléments techniques à prendre en compte avant de lancer un tel projet (faisabilité) ?

Ne possédant pas d’expertise technique en interne sur le sujet, nous avons fait appel au Bureau d’Etudes d’Enercoop Languedoc Roussillon pour nous aider à identifier les toitures pouvant accueillir du solaire. Sur la cinquantaine de toitures initialement identifiées, 24 ont été conservées pour faire l’objet d’une étude de faisabilité technico-économique. Ces études ont permis d’étudier les possibilités d’autoconsommation et de vente totale de l’électricité produite, et ainsi choisir la meilleure option en fonction des souhaits de chaque commune.

C’est donc un premier groupe de 9 toitures, dont le retour sur investissement était le plus intéressant, qui a fait l’objet d’études structurelles. Nous rentrons désormais dans une phase de groupement d’achat pour l’installation des centrales. Parmi ces toitures, une bonne moitié sont celles d’écoles élémentaires et maternelles. Vous trouverez aussi des bâtiments publics, des ateliers municipaux, des mairies et des hangars de stockages ainsi qu’un bâtiment du service des déchets.

Caractéristiques des projets :

Type de projet : toitures inclinées tuiles, toiture terrasse bac acier, ombrière

Type de bâtiment : ERP, bâtiments publics type école, mairie

Puissance : entre 9 kWc et 100 kWc

Comment est financée cette grappe photovoltaïque ?

La Domitienne bénéficie d’une subvention de la Région Occitanie et de l’ADEME Occitanie d’environ 50 % pour financer l’assistance à maîtrise d’ouvrage de ce dossier, c’est-à-dire l’accompagnement du Bureau d’Etudes Enercoop Languedoc-Roussillon pour les phases d’opportunité (11 760 €), de faisabilité (11 760 €) et de la consultation du Maître d’oeuvre Photovoltaïque (13 860 €) qui sera en charge de la pose des centrales solaires.

La Domitienne fait donc partie des collectivités pilotes de la région pour le développement des EnR territoriales.

Quel retour sur investissement est attendu sur ce projet ?

Pour le moment, la mission confiée au bureau d’études Enercoop Languedoc-Roussillon BE Enercoop LR a permis aux communes de se projeter sur la solarisation de leur patrimoine. Aujourd'hui une première vague de 9 toitures a fait l'objet d'une étude structure permettant ainsi de passer à la phase d'installation dans les 18 prochains mois.

Quant au retour sur investissement, tout dépend des sites : l’objectif initial des collectivités était de ne pas perdre d’argent, et peut-être d’en gagner pour financer des actions de transition énergétique sur le territoire. Les objectifs chiffrés étaient difficiles à fixer au départ étant donné le caractère novateur d'un tel projet pour nous. Mais face à la situation inédite sur les marchés de l’énergie, l’enjeu est aujourd’hui de pouvoir faire face à la hausse des prix.

Ce projet, bien que commandé par La Domitienne, est réalisé par les communes elles-mêmes. Et il reste encore une quinzaine de toitures identifiées qui pourraient être exploitées pour faire de l’autoconsommation par la suite.

Quelles ont été les grandes étapes de l’accompagnement d’Enercoop Languedoc Roussillon ?

Enercoop Languedoc Roussillon a réalisé une première étude d'opportunité début 2020 pour évaluer le potentiel de chaque site. L'étude a permis à la Communauté de communes de sélectionner 24 sites à la fin juin 2020 pour réaliser une étude de faisabilité complète.

Ensuite, l'étude de faisabilité a été menée sur six communes, sur des toitures de bâtiments publics et des parkings, avec des scénarios de vente totale et d'autoconsommation.

Suite à la remise de l'étude, Enercoop Languedoc Roussillon a accompagné à la réalisation d'études structures pour confirmer la solidité des bâtiments sélectionnés à accueillir une surcharge. ELR a ensuite proposé une prestation d'Assistance à Maîtrise d’Ouvrage sur neuf sites afin de sélectionner une entreprise pour la réalisation des installations photovoltaïques.

Qu’est-ce que cela a changé au quotidien dans l’exercice de votre activité ?

Cela a permis d’appréhender le potentiel Photovoltaïque sur le patrimoine communal, de prioriser l’installation des toitures les plus intéressantes et de mutualiser les coûts d’étude et administratifs. Plus globalement, cela a permis d’amorcer une réflexion sur les Énergies Renouvelables et sur la gestion du patrimoine public.

Dans le lot des communes, certaines avaient déjà fait cette démarche d’installation de panneaux photovoltaïques. Ce projet a eu comme effet d’embarquer des communes moins engagées dans ce domaine. Les compétences d’Enercoop ont été très utiles pour se lancer dans ce genre de dossier un peu complexe.

Les prochaines étapes en termes de transition énergétique sur le territoire de La Domitienne ?

Pour l'instant nous allons essayer d’exploiter les 15 autres toitures identifiées. Les élus ont déjà commencé à réfléchir à ce sujet, notamment sur l’angle de l’autoconsommation collective. Nous aimerions également explorer le sujet des ombrières photovoltaïques sur les parkings, ainsi que les projets de parcs solaires au sol.

modélisation de la centrale PV sur la mairie de Colombiers (centrale de 36kWc en vente totale)

Recommanderiez-vous Enercoop sur cette mission ?

La complexité de cette mission résidait notamment sur un nombre important de toitures et d'interlocuteurs (plusieurs par communes : le maire, l'agent technique, l'agent administratif) dont la plupart n'avaient pas ou peu de connaissances sur le photovoltaïque. Il fallait donc faire preuve d'organisation, de disponibilité et de beaucoup de pédagogie. Les livrables rédigés avec soin, comportant notamment des fiches de synthèse, ainsi que l’animation des réunions de restitution par les salariés d’Enercoop LR, ont permis la compréhension des enjeux et ont facilité les décisions.

Tout au long de l’accompagnement, nous n’avons rencontré aucun souci avec Enercoop. Si nous devions le refaire demain, ça serait avec plaisir, mais peut-être en simplifiant un peu les démarches pour un processus moins long. Ces travaux avec plusieurs acteurs peuvent être complexes mais dans l'ensemble tout s'est bien déroulé.

Pour suivre toutes les actualités de la Domitienne, rendez-vous sur leur site internet.

Retrouvez toutesles actualités Enercoop