Publié le jeudi 30 juin 2022

Une Assemblée Générale
Pour la première fois dans le Gard

Notre Assemblée Générale 2022 a eu lieu pour la première fois dans le Gard de 9h30 à 17h au Caveau d’Héracles à Codognan . Mêlant résolutions, coopération et bons vins. Retour sur cette journée !

Une Assemblée Générale
Pour la première fois dans le Gard

Cette année, nous avons décidé de faire notre Assemblée Générale dans le Gard. Notre choix d’animation de la vie de notre coopérative, nous le faisons en accord avec notre présence sur le territoire. Pourquoi ? Pour être au plus proche de tous nos sociétaires, de nos projets et de nos partenaires. Nous avons dans cette même idée fait une Randowatt dans l’Aude à Luc-sur-Aude, en Lozère à Florac et nous organisons notre prochaine près de Frontignan avec le collectif citoyen Thau Energie…
En plus d’être dans le Gard, notre Assemblée Générale se trouvait dans un lieu bien particulier, le caveau d’Héraclès. Un projet solaire que nous avons accompagné avec un rôle d'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage. Pour en savoir + : l’article qui parle du projet en cliquant ici.

Une Assemblée Générale quésaco ?

L’Assemblée générale c’est le rendez-vous annuel des sociétaires, c’est un moment essentiel dans la vie démocratique de la coopérative. Chacun·e peut poser des questions, s’exprimer et surtout exercer son pouvoir de décision.

L’Assemblée Générale d’Enercoop Languedoc-Roussillon, tout un programme

Ce 25 juin 2022 la journée a commencé par un accueil des sociétaires au Vignoble d’Héracles à Codognan autour d’un petit-déjeuner permettant à la quarantaine de sociétaires de la journée d’échanger ensemble et avec l’équipe Enercoop Languedoc-Roussillon.
À 10h, il s’ensuivit un exercice de mise en mouvement corporel : un peu comme l’eau bouge, le vent souffle et le soleil éclaire, on a généré de l’énergie humaine. Le concept ? Un brise-glace des 4 éléments : des questions étaient posées aux sociétaires et pour y répondre les sociétaires devaient aller vers le panneau soleil, terre, air ou eau.
Suite à cela, les sociétaires étaient prêt-es pour le moment formel de l'Assemblée Générale. Le président du Conseil d’Administration Eric Ciappara, a fait un discours d’introduction et les salariés⋅es de la coopérative ont présenté leur activité dans la coopérative et les évolutions de celle-ci au cours de l’année, puis est venu le temps des comptes. Pour terminer, nous avons fait l’attendue lecture et votes des résolutions.
À 11h30, un atelier sur l’ARENH (Accès Régulé à l’Energie Nucléaire Historique) a été proposé aux sociétaires. Cet atelier avait pour but de revenir sur la décision du 18 juin, de discuter et de réfléchir sur le mécanisme financier de l’ARENH, mais également sur son impact dans les années avenir. L’atelier, a été animé avec l’outil du « Fishbowl ». Dans cette activité, des questions sont posées aux sociétaires qui sont assis en cercle. 5 chaises sont au centre, les personnes dans le cercle n’ont pas le droit de se prononcer si elles le veulent, il faut aller sur les chaises du milieu cependant seulement 4 des 5 chaises doivent être occupés la cinquième doit être libre. C’est-à-dire que si une cinquième personne s’assoie au centre, une personne du centre doit laisser sa place et rejoindre le cercle. Cette animation en intelligence collective a permis aux sociétaires d’échanger, d’approfondir et d’explorer les questions liées à l’ARENH.

Pour en savoir + sur la décision de l’Arenh 

Pour en savoir + sur la méthode du Fishbowl 

Apres cette matinée riche en partage, il était temps de faire une pause-déjeuner bien méritée. La coopérative a fait appel à une traiteuse Montpelliéraine «  La Muse Gourmette » qui accepte le règlement en Graines : la monnaie locale. En effet, nous sommes partenaires de la Graine et les salarié-es acceptent une partie de leur salaire avec ! Elle nous a fait un buffet froid, bio, végétarien, sans gluten et surtout excellent ! Tout ça accompagné du vin Héraclès bien évidemment.

Pour en savoir + sur La Muse Gourmette et La Graine, monnaie locale

L’après-midi, nous avons eu la chance d’avoir une visite guidée du Caveau d’Héraclès par Sylvain Costes, vigneron engagé qui a pu répondre a toutes les questions de nos sociétaires et nous présenter le caveau. Et c’est sur ce lieu que grandit le premier projet photovoltaïque porté par ACTTE pour lequel nous avons joué le rôle d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (élaboration du cahier des charges, mise en concurrence, suivi de chantier, mise en service et prise en charge des démarches de raccordement) . Produire son énergie solaire est un projet qui rentre en parfaite résonance de ce lieu pionnier de la viticulture biologique. En effet, dès 1994, bien donc avant l’engouement du public pour l’agriculture biologique, les viticulteurs se réunissent autour d’une volonté de produire bon et sans produits chimiques de synthèse. Aujourd’hui, ils sont le 1er site de production de vin en agriculture bio de France : 1280 hectares de vignobles pour 75 vignerons adhérents. Cela correspond à 100 000 hectolitres de vin produit par an ou 10 millions de litres. Ils garantissent aussi la qualité par des labels en respectant certains cahiers des charges : le label « IGP OC » (Indication Géographique Protégée d’Occitanie) et celui des « Vins de France ». Les producteurs d’Héraclès ont décidé d’aller plus loin et de produire une partie de leurs vins sans sulfites ajoutés. .


La journée s’est donc terminée par la présentation de Simon Cossus DG de la coopérative avec Elsa Mellon et Thomas Kreiser d’ACTTE au sujet du projet solaire d’Héraclès sur un modèle innovant et transparent de tiers investissement citoyen. Pour en savoir plus sur la collecte et placer son épargne !

Un grand merci aux sociétaires qui sont venu-es, à l’équipe qui a organisé cette journée et au caveau d’Héraclès pour leur accueil. Et une pensée a ceux qui n’ont pas pu être présents. En espérant vous rencontrer ’année prochaine ou même avant lors notre Randowatt à Frontignan (dates à venir et informations sur notre site).


Retrouvez toutesles actualités Enercoop