espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Dans votre entreprise ou à distance : et si rentrée rimait avec "bureau écolo" ?

En 2020, le télétravail se généralise, y compris pour les salariés d’Enercoop. Des conseils ont été donnés en interne pour réduire son impact lors du travail dans les bureaux et à distance, et nous avons choisi de vous les partager également. Car en cette période de télétravail plus ou moins pour tout le monde, c’est l’occasion de mettre du vert dans ses DEUX espaces de travail.

Poste 1 : Les déplacements

- Pour aller au bureau : la crise sanitaire donne l’occasion de se mettre à un mode de déplacement doux, comme le vélo, la marche ou encore le covoiturage (avec un masque bien sûr). Il existe des aides de la région Ile de France notamment pour financer l’achat de votre vélo pliant et/ou électrique, ainsi que parfois des aides de votre entreprise. Chez Enercoop, nous avons mis en place une indemnité kilométrique vélo pour accompagner nos collaborateurs dans ce choix.

- Pour travailler de chez soi : Le télétravail aussi l’occasion de limiter ses déplacements et de découvrir son quartier, à pieds ou à vélo


Poste 2 : Maîtriser sa consommation d’énergie

Optimiser la température :
- Au bureau : même si en ce moment il fait un peu chaud, n’abusez pas de la climatisation, privilégiez de ne pas laisser entrer la chaleur. En hiver, l'inverse s'applique : ne surchauffez pas vos espaces de travail.
- Chez vous : pendant les périodes chaudes, n’hésitez pas à fermer stores et volets pour éviter que le soleil ne rentre directement et chauffe la pièce dans laquelle vous travaillez.
Cet hiver, pas besoin de chauffer trop, une température de 20°C est optimale pour travailler. Retrouvez tous nos conseils pour optimiser la température chez vous. Chez Enercoop, une température moyenne est fixée dans les bureaux.

La consommation du matériel informatiques :
- Au bureau : Les gestes sont simples mais pas forcément acquis partout : pensez à éteindre les appareils en fin de journée (ordinateurs, climatisation, prises mutliples, etc).
- Chez vous : Attention à votre matériel informatique, qui est l’un des gros enjeux de l’écologie au travail. Si vous avez la possibilité, essayez de bien le choisir, à la fois efficace énergétiquement mais surtout durable.

Au global, bien penser à débrancher les appareils et ne pas les laisser en veille semble le plus efficace, surtout si vous ne revenez pas au bureau avant plusieurs jours (le mieux, c’est encore d’avoir une multiprise et de la débrancher, pratique et rapide). Pensez aussi à réduire votre empreinte en ligne : supprimez les mails inutiles et n’uploadez pas trop de documents sur le cloud.

Retrouvez tous nos conseils pour vos appareils électriques et électroniques.


Poste 3 : et si on en profitait pour réduire ses déchets ?

- Au bureau : pensez à apporter des « outils » réutilisables. Tupperwares pour vos repas à emporter, gourde pour l’eau, thermos ou tasse pour le café, vous pouvez ainsi éliminer un paquet de déchet, et qui sait, commencer à réfléchir à une démarche zero déchet plus globale ?
Si ce n’est pas fait, vous pouvez aussi choisir une cafetière à grains où chacun⋅e et installer des poubelles de tri (accessoirement c’est obligatoire pour les entreprises de plus de 20 salarié⋅e⋅s), ou même un lombricomposteur. Ces changements au bureau, vous pouvez les impulser et créer des groupes de discussion pour aller plus loin.

- Chez soi : être plus souvent en télétravail, c’est l’occasion de prendre moins de repas à emporter à l’extérieur, et de cuisiner un peu plus. C’est aussi l’occasion de repenser son rapport aux déchets : est il possible de les réduire ? Si oui comment ?

Chez Enercoop, les efforts sont collectifs pour trier, réduire les déchets mais aussi échanger pour partager de nouvelles solutions. Fruits de démarches personnelles ou d'un accompagnement par des acteurs externes, ces réflexes permettent une vie en collectivité plus agréable.

Zero Waste vous donne quelques pistes. La première : réduire le gaspillage.


Poste 4 : Réduire le gaspillage

Si nous parlions d’éviter le gaspillage énergétique en faisant attention à ses consommations, il est aussi important de penser à d’autres formes de gaspillages : celui de l’eau, de la nourriture, du papier, mais aussi d’encre. Ainsi vous pouvez choisir de ne pas laisser couler l’eau pour rien (ne serait-ce que pour réduire les besoins énergétiques en retraitement de l’eau), mutualisez vos repas, accommodez vos restes de nourriture, imprimez au minimum. Et surtout : parlez-en autour de vous !


Poste 5 : Conditions de travail

Être ecolo, c’est aussi savoir prendre soin de l’aspect humain. Utilisez des plantes pour dépolluer l’air intérieur des bureaux. Optimisez les entrées de lumière naturelle dans les espaces de travail, de pause et de réunion, c’est bon pour le moral, la santé et la productivité. Faites des pauses régulières et ne dépassez pas les horaires recommandés de travail, pour conserver un bon équilibre vie privée / vie professionnelle.

Chez Enercoop, le bien-être des salariés est un angle important. Des activités organisées permettent de se changer les esprits : cours de yoga, groupe de sophrologie, tournoi de ping pong, chorale, méditation, atelier tricot, livraison de fruits et légumes, cours de jardinage pour végétaliser les bureaux, etc.


Spécial COVID :

Nos deux conseils sont directement en lien avec la crise sanitaire, après le respect des gestes barrières et des consignes, sera de :

- prendre un masque en tissu à nettoyer plutôt que des masques jetables (et le laver régulièrement)

- et bien choisir votre gel hydroalcoolique pour éviter les produits mauvais pour vous et pour l’environnement.

- aérer ou ventiler votre espace de travail

Chez Enercoop, des masques lavables ont été mis à la disposition des salariés, les produits ménager utilisés sont certifiés bio et respectueux de l'environnement, et le système de ventilation assure un renouvellement de l'air dans les bureaux, où le nombre maximal de salariés est limité.