espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Trêve hivernale : Enercoop continue de soutenir Energie Solidaire pour lutter contre la précarité énergétique

Depuis le dimanche 1er novembre, la trêve hivernale est de retour. Cela veut dire que jusqu'au 31 mars, les ménages ne pourront ni subir de coupures d'électricité ou de gaz, ni se faire expulser de leur logement. Nécessaire, la trêve hivernale porte bien son nom : elle n'est qu'une trêve pour les quelques 5 millions de ménages touchés par la précarité énergétique.

Alors que l’hiver approche à grands pas, la précarité énergétique revient sur le devant de la scène avec la question qui se pose pour les ménages qui doivent choisir entre se nourrir ou se chauffer. Chez Enercoop, nous continuons de nous impliquer dans la lutte contre cette précarité qui touche plus de 5 millions de ménages français aux côtés d'Energie Solidaire.

Depuis le 1er novembre la très hivernale est entrée en vigueur, laissant ainsi un peu de répit aux ménages menacés d'expulsion locative et de coupures d'électricité et de gaz. Un répit indispensable qui ne doit cependant pas faire oublier que 5,6 millions de ménages en France vont cet hiver souffrir de précarité énergétique et son lot de conséquence économiques, sanitaires et sociales. En France, en 2019, 8% de la population française a connu une coupure d’électricité (source : baromètre info-énergie du médiateur de l’énergie). Surtout, le médiateur de l’énergie a observé une hausse de 17% des interventions pour impayés (coupure ou réduction de la puissance électrique).

C'est pourquoi chez Enercoop, nous soutenons depuis sa création le fonds de dotation Énergie Solidaire , un programme de lutte contre la précarité énergétique. Le principe ? Proposer à l'ensemble de nos clients la possibilité de souscrire au micro-don sur consommation d'énergie, sous la forme de 1 centime d'€ par kWh consommé.

Petite histoire de la trêve hivernale

La trêve hivernale a été instaurée en 1956, suite à l’appel de l’abbé Pierre en 1954, qui a abouti à une proposition de loi de la SFIO-PCF.

Au départ, elle n’interdisait que les expulsions et sur une période réduite :

  • du 1er décembre au 15 mars jusqu’en 1990
  • du 1er novembre au 15 mars, de 1990 à 2013
  • du 1er novembre au 31 mars de 2013 à nos jours.

Ce n’est que depuis l’adoption de la loi ALUR en 2013 que la trêve hivernale suspend les coupures d’électricité et de gaz durant la période.

Une trêve qui n’est pas une solution à la précarité énergétique

La trêve hivernale est un moyen de prévenir des situations d’urgence très difficiles. Elle est indispensable… mais pas suffisante à réduire durablement la précarité énergétique dans le logement.

Les ménages en situation de précarité énergétique sont les plus vulnérables durant l’hiver : ils doivent souvent restreindre leur chauffage pour éviter des factures trop élevées. C’est le cas de 53% des personnes interrogées en septembre 2020 par le médiateur de l’énergie, un chiffre en nette augmentation ! Or les ménages qui se privent peuvent être en situation de précarité énergétique, bien qu’ils soient plus difficilement repérables.

Le problème : les solutions durables à la précarité énergétique sont longues à mettre en place : faire des économies d’énergie, changer ses appareils de chauffage ou ses équipements ménagers, et surtout rénover les logements, pour assurer une meilleure efficacité énergétique. Le gouvernement a annoncé des mesures pour favoriser la rénovation énergétique des logements… mais là encore elles sont insuffisantes.

Comme le dit Marie Moisan, coordinatrice du RAPPEL et membre du Conseil d’Administration d’Énergie Solidaire : "Sans intervention massive pour réduire les besoins à la source dans le logement, nous restons plutôt dans la logique du “reculer pour mieux sauter".

Une trêve, mais pas d’inaction !

La trêve hivernale ne doit pas faire oublier toutes ces problématiques. Au contraire, les pouvoirs publics comme les citoyens sont sensibles à ces questions durant cette période de froid qui s’ouvre devant nous.

Énergie Solidaire est engagé pour soutenir les associations qui luttent auprès des ménages en précarité énergétique. Ensemble, aidons ces ménages à sortir durablement de la précarité énergétique !

J'agis, je souscris au micro-don

=> Vous n’êtes pas encore client Enercoop ?

=> Pour en apprendre plus sur Energie Solidaire, rendez-vous sur leur site et sur leur page Facebook et leur compte Twitter.