Enercoop Nationale

Publié le mardi 9 février 2021

Les bons réflexes en économies d'énergie avec le retour du froid

Vortex polaire ou froid saisonnier, le résultat est le même : on augmente les radiateurs, et la facture grimpe juste après la température de son logement. Alors comment continuer à se sentir bien au chaud alors que dehors, il vente, il neige, ou tout simplement, il gèle ? Voici quelques conseils pour passer l’hiver au chaud – sans faire pleurer votre portefeuille.

C'est un discours désormais familier, qui va de pair avec la transition énergétique : il ne faut pas chauffer son logement à 30°C l'hiver, pour économiser de l'énergie. Mais s'il était possible de comprendre la vraie motivation derrière ces injonctions à mettre un pull, et surtout, si on allait plus loin ? A une époque où nous passons de plus en plus de temps chez nous, il est indispensable de se rappeler du concept de confort thermique, que nous vous avons présenté à l'automne dernier, ainsi que de celui de la sobriété énergétique. Et pour agir au plus vite et au mieux chez vous, voici nos conseils :


1. Des équipements bien entretenus pour un confort optimal :

C’est un conseil que nous prodiguons régulièrement : il est indispensable d'entretenir ses équipements pour ne pas gâcher de l'énergie à se chauffer. Voici comment en prendre soin et en prolonger leur utilisation à moindres coûts !
- Commencez par purger vos radiateurs : en chasser l’air les fera gagner en efficacité. Si vous doutez de la marche à suivre, de nombreuses vidéos tutoriels vous montreront la façon de faire sans vous blesser, comme sur notre compte Instagram.
- Ensuite, pensez à entretenir votre VMC : une bonne circulation d’air c’est très important ! Cela peut vous permettre d’aérer moins souvent et d’améliorer votre qualité de l’air, tout en ne laissant pas entrer le froid.
- Pensez à l’entretien de votre chaudière, en appelant un professionnel, afin de vous assurer de la continuité de son rendement et surtout de prévenir les dysfonctionnements.
- Enfin prenez de temps à autre la température de votre ballon d’eau chaude, et prévoyez lui un petit détartrage, à l’aide d’un professionnel, pour ne pas subir le coup de la panne !

2. Un coup de ménage pour un fonctionnement parfait :

La poussière est l’ennemie de vos appareils. Radiateurs, ampoules, grilles du frigos : elle réduit considérablement leur efficacité. Alors plumeau, aspirateur, chiffon : choisissez votre arme contre la poussière et partez en chasse.

3. Les petits investissements pour un intérieur cozy :

Parfois, un petit achat peut vous permettre d’éviter des grosses dépenses. Loin de vouloir vous pousser à la consommation, cet achat peut être de seconde main pour certains des équipements ci-dessous (cherchez la petite étoile *)
- un thermomètre* : pour surveiller efficacement ce qu’il se passe dehors et dedans, et régler vos radiateurs en conséquence !
- des nouveaux joints de fenêtre : ils permettent d’empêcher les courants d’air, les pires ennemis du confort et des radiateurs.
- des rideaux épais* : à la fois pour vos fenêtres mais également pour votre porte d’entrée, afin d’éviter les effets de parois froide et les fuites de chaleur. Pensez à les fermer dès la tombée de la nuit pour préserver la chaleur.
- un balais de porte* : votre porte aussi s’habille pour l’hiver, après le rideau, c’est définitivement l’arsenal de plus contre les courants d’air.
- des robinets thermostatiques ou thermostats d’ambiance : leur but ? Réguler rapidement et efficacement vos consommations.
- des panneaux réflecteurs, à installer derrière vos radiateurs, non seulement pour améliorer leur efficacité mais surtout pour ne pas chauffer le mur au lieu de la pièce.
- l’isolation des tuyaux : ce conseil vaut surtout dans les pièces que l’on ne veut pas chauffer, pour que la chaleur de l’eau ne s’échappe pas trop avant d’arriver au robinet ou au radiateur. A l’inverse, dans une pièce que vous souhaitez chauffer, profitez de ces tuyaux pour gagner un peu de chaleur.
- des boudins de porte* pour couper court aux courants d'air : il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir changer sa porte, mais il est possible, soit en les achetant, soit en les faisant soi-même avec des vieux vêtements.

4. Réguler ses appareils pour un impact sur la facture :

Vous avez mis en place tous les conseils précédents ? Alors vous devriez désormais plus facilement pouvoir baisser d’1 ou 2°C votre chauffage sans avoir l'impression de vous transformer en bonhomme de neige. N’oubliez pas :
- chaque degré en moins sur le chauffage c’est en moyenne 7 % d’économie en plus sur votre facture !
- les températures idéales pour votre chez-vous sont de 19°C dans les pièces à vivre et 16°C dans les chambre. Non seulement c’est bon pour le porte-feuille, mais pour le sommeil aussi. Mais faites attention à garder une bonne température dans la pièce où vous travaillez pour ne pas perdre en efficacité.
- mettre un pull c’est bien… des bonnes chaussettes (ou des charentaises !) c’est encore mieux
- Pensez également au ballon d’eau chaude (Cf nos précédents 5 conseils )


Bonus : pendant l’hiver, on adore : les conseils de l’APC

Fermer ses portes, décollez vos meubles des parois froides… mais aussi aérez tous les jours : des conseils que l’on entend trop peu souvent et qui pourtant vous permettrons de passer un hiver confortable et économe !

==> Retrouvez tous les conseils de l'APC ici <==


Bonus bis : Les travaux de rénovation :

Il n’est pas encore trop tard pour envisager d’isoler vos combles, vos murs ou votre plancher, ou encore de changer de VMC… il n’est surtout jamais trop tard pour y réfléchir. C’est même la meilleure saison pour identifier les faiblesses thermiques de votre logement. Pour cela, faites vous aider de l’espace info-énergie le plus proche de chez vous, grâce à la plateforme FAIRE.fr

Et n’oubliez pas : avant tout devis, faites votre demande de prime énergie auprès de notre partenaire Pass’Renov.

Retrouvez toutesles actualités Enercoop