Enercoop Nationale

Publié le lundi 31 janvier 2022

Projet européen REScoopVPP :
Point d'étape au bout d'un an et demi

Les membres du projet réunis au Portugal en janvier 2022

Chez Enercoop, nous envisageons la transition énergétique et citoyenne comme un élan collectif. C'est pourquoi nous menons des projets avec d'autres coopératives européennes de l'énergie. Notamment, depuis un an nous travaillons sur la flexibilité des consommations d'électricité dans le projet RescoopVPP. En voici quelques nouvelles données par notre collègue belge Ine Swennen.

Cela fait presque un an et demi que le projet REScoopVPP, dont Enercoop fait partie, a démarré et beaucoup de choses ont déjà été réalisées. Afin de faire un premier bilan et tenir au courant des évolutions du projet, l'équipe de REScoopVPP publie une série d'entretiens pour rencontrer les acteurs qui le composent partout en Europe. Aujourd'hui, découvrez l'entretien réalisé avec Ine Swennen, coordinatrice des sites pilotes REScoopVPP, au sujet des expérimentations menées dans le cadre du projet dans cinq pays différents. Ine Swennen est chef de projet chez Ecopower cv, une coopérative belge qui produit et fournit de l'énergie verte. Elle est titulaire d'un master en ingénierie commerciale et travaille dans plusieurs domaines, allant des projets de réseaux intelligents à la gestion opérationnelle des installations d'énergies renouvelables d'Ecopower.

Le projet REScoopVPP développe des outils pour permettre aux citoyens de réduire leur consommation d'énergie et d'utiliser principalement des énergies renouvelables lorsqu'elles sont disponibles. Ces outils sont actuellement ou vont être testés dans cinq cas concrets. Quels sont les outils spécifiques qui sont testés et à quoi servent-ils ?

Le principal outil que nous testons est un boîtier de flexibilité (COFY-box), un système de gestion de l'énergie qui communique avec des appareils électriques tels que les ballons d’eau chaude, les panneaux solaires, les véhicules électriques et les pompes à chaleur, et en assure le suivi et le contrôle. Cette petite boîte intelligente facile à installer sera placée dans des maisons ou d'autres bâtiments pour recueillir les données des utilisateurs. En mai 2021, les premiers prototypes de la COFY-box ont été installés au Royaume-Uni et en Espagne. Les données recueillies par la COFY-box sont visualisées dans une application de surveillance de l'énergie destinée aux utilisateurs finaux.

Par ailleurs, un tableau de bord virtuel de la communauté permettra de visualiser les mesures et les indicateurs de performance clés de différentes communautés en Belgique, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni.

Les fournisseurs d'électricité dans le cadre du projet REScoopVPP, tels que Ecopower, Enercoop et Som Energia, testeront et amélioreront un outil qui les aidera à prévoir de manière optimale la quantité d'électricité que leurs installations de production produiront et la quantité d'électricité que leurs clients demanderont à un moment donné. De cette manière, les producteurs et les fournisseurs peuvent contribuer à maintenir l'équilibre du réseau électrique.

Pourquoi est-il important de tester les outils dans des environnements réels et quels sont les aspects spécifiques que vous recherchez dans ces tests ?

Les tests en conditions réelles vont permettre d'identifier des obstacles que nous n’aurions pas repérés en ne faisant que des simulations théoriques. Il est également important d'impliquer les utilisateurs finaux pendant la phase de développement et de recherche plutôt que de leur présenter un produit prêt à être commercialisé sur lequel ils n'ont pas pu donner leur avis.

Les sites pilotes où les outils sont testés sont situés en Belgique, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. Pourquoi ces pays ont-ils été choisis ?

Que ce soit en raison de leur rôle en tant que communauté énergétique, producteur, fournisseur, prévisionniste, fournisseur de technologie, etc., chaque site pilote apporte au projet son propre réseau de citoyens engagés et son expertise.

Dans chaque site pilote, plusieurs citoyens testent les outils. En ce moment, les sites pilotes sélectionnent leurs utilisateurs. Quels sont les critères pris en compte dans la sélection de ces testeurs ?

Les sites pilotes examinent la présence de certains actifs tels que des panneaux solaires, des batteries, des véhicules électriques et/ou des pompes à chaleur avec lesquels la COFY-box peut communiquer. Bien entendu, une bonne dose d'enthousiasme et de motivation de la part du participant potentiel est également importante.

Quel degré d'engagement le test exige-t-il de leur part ?

Au début, les testeurs seront consultés pour programmer certains paramètres (par exemple, le niveau de confort). Plus tard, il sera demandé aux testeurs de donner leur avis sur les outils de développement. Cependant, il s'agira plutôt d'un investissement en temps limité de la part des participants. L'objectif principal est de développer une solution facile à installer, qui fonctionne automatiquement sans l'intervention de l'utilisateur final.

Combien de citoyens au total testeront les outils REScoopVPP ?

Au total, environ 200 citoyens de Belgique, d'Allemagne, de France, d'Espagne et du Royaume-Uni vont tester les outils.

Quel est le calendrier pour le test et la démonstration des outils dans les sites pilotes et où en sommes-nous aujourd'hui ?

Le projet REScoopVPP a une durée de 3 ans. Chaque année a son propre objecti :

  • De juin 2020 à mai 2021, les bases du projet sont posées et un premier prototype de la COFY-box est installé au Royaume-Uni et en Espagne.
  • De juin 2021 à mai 2022, les outils numériques sont développés et la COFY-box est déployée au domicile des personnes en Belgique, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni.
  • De juin 2022 à juin 2023, toutes les COFY-box seront déployées pour permettre des tests et des évaluations en situation réelle en Belgique, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni.

Nous sommes maintenant, en novembre 2021, dans la phase de développement des outils et de recrutement des participants pour tester les outils développés, et un nombre limité de testeurs testent déjà le premier prototype de la COFY box.

Une fois la phase de test et de démonstration terminée, que ferez-vous des résultats ?

Les partenaires du projet utiliseront les résultats pour évaluer la possibilité de création d’une valeur ajoutée (par exemple, réduire les coûts d'exploitation ou d’équilibrage, ou offrir des services énergétiques innovants) pour la coopérative et ses membres.

REScoopVPP vise à développer des solutions technologiques avancées. Pourquoi est-il important que les coopératives s'impliquent dans ces projets innovants ? Existe-t-il déjà des solutions similaires sur le marché ?

La transition énergétique ne pourra réussir que si les citoyens sont impliqués. Les communautés énergétiques sont constituées de citoyens engagés dans toute l'Europe. Ainsi, en confiant aux membres des communautés énergétiques (citoyens) le soin de tester les solutions technologiques open-source de REScoopVPP - qui devraient contribuer à la transition énergétique - une proposition de valeur unique est créée.

Quel est votre rêve après trois ans de REScoopVPP ?

J'espère vraiment que l'utilisation des outils open source et des services énergétiques nouvellement développés dans le cadre du projet REScoopVPP sera généralisée et deviendra la norme commune pour maintenir la propriété de la flexibilité résidentielle dans la communauté, au bénéfice des citoyens !

Pour en savoir plus sur le projet REScoopVPP, rendez-vous sur leur site internet et sur Twitter.

Retrouvez toutesles actualités Enercoop