Publié le jeudi 24 août 2023

Comparer sa consommation électrique
grâce au Rapport MonSuiviConso

Les rapports MonSuiviConso sont des rapports trimestriels envoyés aux client⋅es, Enercoop et qui ont pour but de récapituler, décortiquer et analyser leur consommation d’électricité. Pour recevoir ces rapports, il suffit d’activer le suivi des données dans son espace client Enercoop. À travers l’édition et l’envoi de ces bilans, nous souhaitons proposer à nos client⋅es un accompagnement dans la modification et la réduction de leur consommation (et leur facture !) d’électricité.

Comparaison de ma conso

Dans le rapport MonSuiviConso de cet été, vous avez pu retrouver notre module de comparaison de votre consommation, COMPARAISON DE MA CONSO. L’objectif de cette section est de vous aider à situer votre consommation annuelle d’électricité par rapport à des foyers similaires. Pour cela, nous avons mis à votre disposition une échelle de valeurs correspondant à la consommation moyenne de différents types de foyers en kWh/an, selon la taille du logement, du mode de chauffage et du nombre d’occupant⋅es.

Pour prendre un exemple concret, on peut imaginer un foyer de 2 personnes dans un appartement parisien de 50 m² chauffé au gaz et avec une eau chauffée au gaz, dont la consommation annuelle d’électricité l’an passé a atteint 2 706 kWh

Figure 1 : Exemple de rapport reçu cet été

Comme le montre l’image ci-dessus, une telle consommation correspond à « celle d’un foyer de 2 ou 3 personnes dans un appartement entre 50 et 80 m², chauffé autrement qu’à l’électricité en zone climatique semi-continentale H1 ». Par comparaison, on peut donc en conclure que le foyer en question a une consommation électrique assez élevée, puisque sa consommation est comparable à celle d’un foyer plus grand ou comportant plus d’occupant⋅es. De fait, sa consommation de référence est de 2 000 kWh/an (cf l’échelle de comparaison), soit 26 % en dessous de la consommation du foyer en question.

Comparaison détaillée

Si l’on repart du même foyer, mais que l’on imagine à présent que son ballon d’eau chaude est électrique, dans ce cas la comparaison est moins immédiate : le ballon d’eau chaude induit en effet une consommation électrique supplémentaire qui n’est pas reportée sur l’échelle. C’est pourquoi nous avons développé un outil de comparaison détaillée, qui vous permet de renseigner plus en détails la liste de vos équipements et obtenir in fine une comparaison qui soit la plus pertinente possible.

Figure 2 : Remplissage du formulaire de l’outil de comparaison détaillée

En rentrant les éléments correspondant à ce foyer, on se rend alors compte que sa consommation électrique de référence n’est plus de 2 000 kWh/an, comme c’était le cas dans le premier exemple, mais de 3 600 kWh/an. La conclusion est cette fois à l’opposé : le foyer se retrouve parmi les bons élèves, avec une consommation annuelle 25 % plus faible que la moyenne des foyers comparables

En dehors du ballon d’eau chaude, il est également possible de renseigner la consommation d’un véhicule électrique, la production de panneaux photovoltaïques, ou même de corriger la consommation de référence selon le nombre d’occupant⋅es. Nous ne pouvons rendre compte de toutes les situations et tous les appareils disponibles, mais cela vous permet déjà d’avoir des informations affinées à partir des principaux postes variables que nous avons identifiés.

Analyse des résultats

Depuis le lancement de cet outil, en octobre dernier, plus de 2 000 personnes l’ont utilisé, anonymement, ce qui nous permet aujourd’hui de vous proposer une première analyse rétrospective des client⋅es Enercoop et de leurs habitudes de consommation.

Consommations électriques, par mode de chauffage

Tout d’abord, une première comparaison de la consommation annuelle des clients Enercoop avec la moyenne des français⋅es permet d’affirmer que vous êtes globalement très sobres. Bravo à vous (et bravo aussi aux Services Énergétiques d’Enercoop qui vous accompagnent là-dessus, notamment grâce à la démarche +Actes/-Watts) !

Comme on peut le voir sur les deux histogrammes ci-dessus, qui permettent de visualiser la répartition du nombre de client⋅es (axe vertical) selon la valeur de consommation électrique annuelle par m² habité (axe horizontal), la distribution des consommations des clients Enercoop (en rouge) est décalée vers des valeurs plus basses par rapport à la distribution des consommations moyennes en France (en bleu).

Ici, nous avons comparé les consommations par m² habité, pour pouvoir comparer tous les foyers entre eux, quelle que soit leur taille. On voit ainsi que les clients Enercoop chauffés à l’électricité ont en moyenne une consommation surfacique annuelle de 66 kWh/m²⋅an contre 106 kWh/m²⋅an pour un français moyen, soit environ 38 % plus faible chez Enercoop. Concernant les foyers chauffés autrement qu’à l’électricité, les valeurs de consommation sont plus faibles mais les écarts sont comparables : 26 kWh/m²⋅an contre 37 kWh/m²⋅an, soit 30 % plus faible chez Enercoop. Nuançons toutefois ces conclusions, qui peuvent s’expliquer en partie par un biais de sélection des répondant⋅es ou par des valeurs de comparaison un peu anciennes et peut-être légèrement surestimées.

Autres conclusions : la production PV

Par ailleurs, les éléments renseignés dans le formulaire de l’outil nous permettent également d’affirmer que chez nos clients particuliers, l’installation de panneaux photovoltaïques (PV) a principalement lieu en zone climatique océanique (H2) : plus du double qu'en zone semi-continentale (H1) et du quintuple qu'en zone climatique méditerranéenne (H3) .

Si l’on effectue la même analyse, mais par taille des foyers cette fois, on constate que ce sont principalement les foyers de 2 personnes qui sont passés à l’action : 20 % de plus, proportionnellement, que pour les foyers de 5 personnes, 60 % de plus que pour les foyers de 3 personnes, 80 % de plus que pour les foyers de 4 personnes, et plus de trois fois plus que pour les foyers d’une seule personne.

Concernant la production effective, la moyenne de production sur les 60 foyers concernés tourne aux alentours de 1 400 kWh/an, mais avec une forte dispersion : le quart le plus « productif » tire de ses panneaux une production annuelle d’environ 1 800 kWh, qui peut même dépasser 5 000 kWh/an pour certain⋅es répondant⋅es.

Pour celles et ceux qui hésitent encore à franchir le pas, retrouvez toutes les infos ici !

Autres conclusions : les véhicules électriques

Au sujet des véhicules électriques (VE) enfin, on constate que la plupart des foyers Enercoop possédant un véhicule électrique sont des familles nombreuses : 10 % des foyers de plus de 5 occupant⋅es possèdent un VE, contre 8 % des foyers de 3 ou 4 occupant⋅es et moins de 5 % des foyers de 2 personnes. Le chiffre tombe à 0.75 % pour les foyers d’une seule personne. En revanche, lorsque l’on regarde par zone climatique, on remarque que les zones climatiques les mieux équipées sont les zones H3 (7 %) et H2 (6 %), bien au-dessus de la zone H1 (4 %).

À partir des consommations annuelles des VE (hors bornes de recharges publiques) renseignées dans l’outil, on peut également tirer un graphique de la consommation typique d’un VE pour un foyer Enercoop : celle-ci s’étend entre 1 000 kWh/an et 2 500 kWh/an avec une médiane (ie la valeur de consommation qui sépare la distribution en deux groupes de même taille) autour de 1 500 kWh/an.

Pour comparer votre consommation, vous pouvez recevoir les bilans MonSuiviConso en 3 clics !

Pas encore client⋅e Enercoop ? En 5 min choisissez pour fournisseur d’électricité notre réseau de coopératives 

Retrouvez toutesles actualités Enercoop